A voir !

« Oussekine », un devoir de mémoire

Une remarquable mini-série française qui revient sur ce tragique épisode de violence policière qui a marqué les esprits.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Publié le 1 juin 2022

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur Les blogs de Vincent Miéville

Dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986, en pleines manifestations étudiantes contre le projet de réforme universitaire Devaquet, un ordre est donné aux voltigeurs (des policiers armés de matraque et montés sur une moto) de faire des rondes pour rechercher de prétendus casseurs. Trois policiers prennent en chasse Malik Oussekine, un jeune homme qui sortait simplement d’un club de jazz dont il était un habitué. Il sera roué de coups par les policiers dans un hall d’immeuble et décédera suite à cette agression.

Oussekine est une remarquable mini-série française, constituée de 4 épisodes d’une heure environ, et qui revient sur ce tragique épisode de violence policière qui a marqué les esprits.

La reconstitution est minutieuse et la réalisation impeccable, signée Antoine Chevrollier (qui a travaillé notamment sur Le bureau des légendes et Baron noir). Un montage intelligent permet petit à petit, tout au long des quatre épisodes, de reconstituer la nuit du drame mais aussi de découvrir la personnalité de Malik et le portrait de sa famille. Le scénario permet de garder un bel équilibre narratif entre la portée politique […]

Lire la suite sur Les blogs de Vincent Miéville

Vous pourriez aimer aussi

« Evolution », le poids de la mémoire

Du camp d’Auschwitz au Berlin d’aujourd’hui, le film évoque trois générations d’une famille marquée par l’histoire et la mémoire de l’horreur.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Moon Knight », un super-héros dans la mythologie égyptienne

Le contexte de l’archéologie donne à la série un côté Indiana Jones très plaisant.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Forbidden Planet », une leçon de dignité

C’est la toute première fois qu’une bande originale n’utilise que des sources électroniques, évoquant le futur et l’hégémonie des machines.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les blogs de Vincent Miéville

Pasteur de l’Eglise évangélique libre de Toulouse et président de l’Union des Eglises évangéliques libres de France, Vincent Miéville est aussi un blogueur passionné qui partage ses écrits sur quatre sites internet : Le cinéma de Vincent (critiques de film), Le blog de KerouVim (critiques culturelles plurielles), Blog-notes de Vincent (réflexions, questions, avis en lien avec l’actualité… ou pas !), Les prédications de Vincent.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast