évangiles

Parlons mieux

Tout le mérite de cet ouvrage qui porte très bien son titre « Parlons mieux » est de nous aider à être plus juste dans l'expression de ces vérités.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

Publié le 6 mai 2021

Lire directement l’article sur Blog de la librairie 7ici

Quelques exemples de ces expressions  : « Tu dois accepter Jésus dans ton coeur », « Descends sur nous Saint-Esprit », « Je me suis baptisé(e) », « Je veux rester pur jusqu’au mariage » ou encore « Dieu seul peut me juger ».

Treize pasteurs et théologiens nous apportent un enseignement clair et concis sur chacun des sujets de théologie, car derrière ces expressions il s’agit bien souvent de concepts théologiques.

Chaque chapitre est ainsi construit :

Partant d’un exemple concret, l’auteur est amené à formuler une de ces expressions. Puis il nous explique en quoi elle est juste et en quoi elle ne l’est pas totalement. A partir de références bibliques et d’une réflexion approfondie, l’auteur nous fait prendre conscience que ces expressions sont souvent des « raccourcis », et le fond exprimé mérite un peu plus de nuance…

Le chapitre se termine par la proposition d’une formulation nouvelle ajustée, plus fidèle aux Ecritures et plus compréhensible par tous !

Lire la suite sur Blog de la librairie 7ici

Dans la même rubrique...

Le génie de l’imitation ? (1/2)

L'émission "Osons la philosophie" décortique l'actualité et questionne notre manière de vivre.

Un contenu proposé par Radio Alliance +

Au cœur de Paris, la collection Pinault ouvre enfin !

Le samedi 22 mai, la collection Pinault à la Bourse de Commerce, près des Halles, ouvre ses portes.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Mank, Les 7 de Chicago… tsunami Netflix and co aux Oscars ?

Avant même la cérémonie de ce 25 avril, les seules nominations aux Oscars 2021 marquent l'avènement des plateformes, au détriment du cinéma traditionnel.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

10 mai 1940. « La drôle de guerre » et l’Armée du Salut

Au début de l'année 1940, à quelques semaines du déclenchement des combats (10 mai 1940), le public français se vit proposer deux films avec des héroïnes appartenant à l'Armée du Salut.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire