Solidarité

Au Rwanda, le rôle central de l’Église protestante

Petit état d’Afrique de l’Est enclavé dans la région des Grands Lacs, le Rwanda fait partie, sur le plan de la croissance économique, des bons élèves du continent.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 20 octobre 2020

Lire directement l’article sur Réformés

L’Eglise protestante y joue un rôle social et éducatif central.

A 13 ans, Jean de la Paix est l’un des 700 élèves du Groupe scolaire de Cyabagarura, un établissement de l’Église presbytérienne au Rwanda (EPR), dans le district de Musanze, au pied du Parc national des volcans. Son rêve? Devenir médecin. Sa famille traverse une période de grand dénuement, sa mère ayant été malade. Jean se donne donc les moyens de parvenir à son but en étudiant autant qu’il le peut, avec le soutien du directeur de l’établissement, qui a mis en place la possibilité de régler les frais de scolarité par de petits travaux de jardinage.

Plus au sud, à Kigali, lorsque sa vie de famille est devenue invivable, Dieudonné Hakuzimana s’est enfui avant d’être pris dans une spirale de drogues et de délits. Emmené par la police dans un centre de détention, Dieudonné a été accueilli au Centre presbytérien d’amour des jeunes (CPAJ), où sa vie a changé. Il a entamé une formation en coiffure et souhaite aujourd’hui, à 20 ans, payer l’écolage de sa petite soeur.

Le point commun de ces deux structures: elles sont gérées par l’Église presbytérienne au Rwanda. Cette communauté regroupe environ 400 000 fidèles (sur 12 millions d’habitants) réparti·e·s dans 212 paroisses. Elle développe une série d’actions sociales pour améliorer les conditions de vie de la population. L’EPR est un […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

« Le vécu commun de la pandémie va impacter la solidarité »

Envoyée au Rwanda début mars, Sylviane Pittet y a vécu le début de la pandémie du coronavirus.

Un contenu proposé par Réformés

Rwanda : former des bibliothécaires à l’Institut de théologie

Un réseau de bibliothécaires au Rwanda. Et pourquoi pas? Joan Sancho-Charras, de la Centrale de littérature chrétienne francophone, nous en parle.

Un contenu proposé par

« Raconter ce qu’on nous raconte »

La journaliste Valérie Thorin revient sur son expérience africaine et les mutations en cours en matière d’information pour réaffirmer la nécessité d’un journalisme « qui s’apprend ».

Un contenu proposé par Forum protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Rejoignez-nous sur Instagram