Sindou, un destin entre football et guerre

Sindou, un destin entre football et guerre

Maison saccagée, famille attaquée, enlèvements, pendant 5 ans, Sindou Keita a subi les attaques et menaces en Côte d’Ivoire, durant la guerre civile entre 2002 et 2007.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Publié le 8 octobre 2015

Lire directement l’article sur Armée du Salut

Arrivé en France en 2007, il a vécu à la rue avant d’être accueilli par les Moulins de l’Espoir, un établissement géré par la Fondation de l’Armée du Salut, à Lille. A 30 ans, aujourd’hui, il entame une nouvelle étape dans sa vie. Témoignage.

Un métier : gendarme. Une passion : le football. « Mon père m’a toujours encouragé à faire des études. Après avoir fait mon service militaire, je suis devenu gendarme en Côte d’Ivoire. Mais avant de devenir gendarme, j’ai été joueur de football professionnel pendant 3 saisons, passionné par le football depuis l’âge de 12 ans, j’ai joué pour l’équipe de Séguéla, au nord-ouest du pays, en deuxième division.

La guerre civile. Le basculement. En 2002, la guerre civile a éclaté en Côte d’Ivoire, elle a duré 5 ans. Ma famille a été agressée, ma maison saccagée, mon petit frère enlevé. Pendant ces cinq années, les règlements de compte étaient monnaie courante. Ma seule échappatoire était le football. C’est pendant une rencontre de football, que j’ai croisé la personne qui m’a incité à quitter le pays. […]

Lire la suite sur Armée du Salut

Dans la même rubrique...

Nouvelle-Calédonie : non à l’indépendance en 2020, mais en 2022 ?

Malgré la victoire du "non" lors du dernier référendum sur l'indépendance, le vote indépendantiste gagne du terrain. Une cause défendue de longue date par les protestants insulaires.

Un contenu proposé par

5 questions à l’évêque épiscopalien John Jock

"Nous sommes les branches d'un même arbre". Regard sur la francophonie de l'évêque épiscopalien d'Akobo, au Soudan du Sud.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Des médicaments pour Bafia

Dans la région de Bafia, des cartons de médicaments ont pu être acquis par l’équipe du médecin chef Diane Metchoum, responsable de l’hôpital de Donenkeng, grâce aux dons des Églises de France.

Un contenu proposé par Défap

L’Afrique face à la pandémie

"Le coronavirus n’est pas un mythe". Deux pasteurs de la République démocratique du Congo (RDC) et du Bénin témoignent.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Armée du Salut

Fondée en 1878 par le pasteur anglais William Booth, l’Armée du Salut est aujourd’hui une structure internationale implantée dans plus de 120 pays et qui rassemble 2,5 millions de salutistes à travers le monde. De la banque alimentaire aux centres d’Accueil d’urgence, l’Armée du Salut contribue depuis plus d’un siècle à faire progresser la dignité de l’Homme.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast