A 15 ans, elle s'oppose à son mariage
Bangladesh

A 15 ans, elle s’oppose à son mariage

Ratna, 15 ans est une jeune fille sociable et brillante, originaire d’un petit village du Bangladesh. Mais, le 2 mars 2018, sa liberté lui fut presque ôtée. Heureusement, prenant son courage à deux mains, elle osa crier à l’aide.

Un contenu proposé par Blog du Sel

Publié le 23 mars 2022

Lire directement l’article sur Blog du Sel

Une annonce brutale

Ce matin de mars, tout semblait se dérouler comme d’habitude dans le village : les enfants se rendaient à l’école à pied, puis allaient au centre de parrainage pour le déjeuner. Mais pour Ratna, la réalité était tout autre. Elle était bouleversée car sa mère lui avait annoncé qu’elle serait mariée à la nuit tombée.

« À qui ? » demanda Ratna*. « Ansh, un garçon d’un village voisin », lui répondit sa maman. Le mariage d’enfants étant illégal au Bangladesh, l’événement devait avoir lieu sous le couvert de la nuit, pour ne pas trop attirer l’attention.

Sans aide extérieure, elle risquait de rejoindre les 22% de jeunes filles bangladaises qui, selon l’UNICEF, sont mariées de force avant l’âge de 15 ans.

Durant la journée, Ratna essayait de cacher son anxiété. Finalement, elle se confia à Hanna, l’intervenante sociale de son centre d’accueil. « Je ne veux pas me marier. Je vous en supplie, aidez-moi ! ». Alors qu’elle parlait, ses larmes ne cessaient de couler.

Une décision aux lourdes conséquences

Le mariage d’enfants est illégal au Bangladesh. Cependant, dans les zones rurales, il n’est pas rare d’apprendre qu’une jeune fille de 15 ans a été fiancée. Pour de nombreuses familles vivant dans la pauvreté, donner son enfant en mariage apparait souvent comme la seule solution d’assurer une sécurité financière pour la famille ou une bonne réputation.

Les enfants épouses doivent faire face à de terribles perspectives […]

Lire la suite sur Blog du Sel

Vous pourriez aimer aussi

Vers une nouvelle crise de la dette ?

En 2020, selon le nouveau rapport de la Banque mondiale, la dette des pays à faible revenu a atteint le montant record de 860 milliards de dollars. L’institution alerte quant à la nécessité de rapidement prendre des mesures afin d’éviter une nouvelle crise.

Un contenu proposé par Blog du Sel

Burkina Faso, une crise qui dure

Depuis 2019, de violentes attaques sur les villages du nord et de l’est du pays ont poussé 1,58 million de personnes à fuir leur foyer et à trouver refuge dans d’autres régions du Burkina.

Un contenu proposé par Blog du Sel

Des histoires qui font chaud au cœur !

Découvrez des histoires d’enfants et leur famille qui ont vu leur vie bouleversée grâce au parrainage.

Un contenu proposé par Blog du Sel

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog du Sel

Le blog du Sel est un espace de partage autour du développement et de la pauvreté. Association protestante de solidarité internationale, le SEL vise à améliorer les conditions de vie de personnes et de populations en situations de pauvreté dans les pays en développement. À travers ce blog, le SEL propose un espace d’information et de réflexion sur la pauvreté dans les pays du Sud.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast