À la rencontre des Amérindiens de Spokane

À la rencontre des Amérindiens

Durant l’été 2016, Julliette Guilloteau de l’Église protestante unie de Poitiers est partie deux mois à Wellpinit, dans l’état de Washington (États-Unis) à la rencontre des autochtones de Spokane.

Un contenu proposé par Protestants de l'Ouest

Publié le 17 décembre 2019

Lire directement l’article sur Protestants de l'Ouest

Juliette Guilloteau a travaillé pour une organisation américaine à but non lucratif, visant à aider les communautés minoritaires dans l’ouest des États-Unis. Il peut parfois nous être difficile d’imaginer la vie d’une communauté dont nous ignorons presque tout. C’est encore plus compliqué si elle se trouve de l’autre côté de l’océan et que les médias couvrent peu ou pas les événements qui la concernent. Il est alors facile de rester cantonné à des théories largement dépassées qui ne sont plus d’actualité. Et c’est normal, personne ne nous dit ce qui est correct ou erroné. Le manque d’information nous pousse à développer des stéréotypes et des idées préconçues qui peuvent aller jusqu’à offenser les parties concernées.
Des idées préconçues
Avant de partir, j’avais développé une certaine image des tribus amérindiennes : « Vivent-ils toujours dans un tipi ? Portent-ils des plumes ? Y a-t-il une danse de la joie ? Un calumet de la paix ? » Après deux mois à côtoyer des membres de la communauté, certains devenant des amis très chers, mes idées préconçues se sont rapidement envolées. Par exemple, Terry aime prendre des nouvelles de ses proches sur Facebook, regarder les vidéos drôles d’animaux et cuisiner du pain aux courgettes.
Gene, son mari, nourrit les vaches, aime son chat Big Kitty et regarde « L’incroyable Docteur Pol », une émission qui suit le quotidien d’un vétérinaire du Michigan. Ils sont tous les deux grands fans des Seahawks, l’équipe de football américain de Seattle. Mon ami Warren adore l’histoire et partager ses connaissances avec son entourage. Il aime le sport et travailler avec les jeunes. Ils ont tous des ancêtres amérindiens, ou le sont eux-mêmes, et habitent dans la réserve des Indiens de Spokane.
Un vaste territoire
Historiquement, la tribu des Indiens de Spokane se composait de trois […]

Lire la suite sur Protestants de l'Ouest

Sur le même thème

Amérindiens et christianisme, un syncrétisme religieux

Amérindiens et christianisme, un syncrétisme religieux

L’évangélisation des Amérindiens fut douloureuse, pourtant ils sont entre 50 à 70 % à pratiquer le christianisme, de près ou de loin.

Un contenu proposé par

Les oiseaux de passage

Au seuil des années 70, en Colombie, l'irruption du trafic de la marijuana provoque à la fois la naissance des cartels et une guerre sans merci entre clans amérindiens.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Land

Dernier film de Babak Jalali, Land se déroule dans la réserve indienne de Prairie Wolf, dans l’Etat du Nouveau Mexique (sud-ouest des Etats-Unis) et s’attache à la vie de trois frères...

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants de l’Ouest

Mensuel de l’Église protestante unie de France, Protestants de l’Ouest propose à ses lecteurs des nouvelles des Églises locales de la région Ouest et plus largement, des réflexions sur les sujets de société.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram