Desmond Tutu
Hommage

“Aimez-vous les uns les autres”, le message posthume de Desmond Tutu

Les funérailles nationales de Desmond Tutu ont permis de véhiculer un message cher au dernier grand héros de la lutte contre l’apartheid.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 4 janvier 2022

Auteur : verdi

La mort de l’archevêque anglican Desmond Tutu marque un tournant dans l’histoire. Les funérailles du dernier grand héros de la lutte contre l’apartheid ont eu lieu samedi 1er janvier, au Cap, en Afrique du Sud dans sa paroisse. Un lieu symbolique, puisque le premier archevêque anglican noir a mené de nombreuses marches et campagnes contre le racisme depuis le parvis de la cathédrale Saint-Georges, rappelle Libération. Mais la cérémonie nationale est restée simple, comme le souhaitait le défunt qui a fait passer un message posthume.

Il avait, en effet, demandé que soit lu un passage de l’Évangile selon saint Jean. Lors de leur dernier repas, Jésus demande à ses disciples : “Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés”. Si, à cause de la pandémie, seules 100 personnes ont pu entrer dans l’église, plusieurs milliers (noires et blanches) sont venues saluer la dépouille de Desmond Tutu les jours qui ont précédé la cérémonie.

“L’amour de Jésus”

Lors du décès de celui-ci, le 26 décembre dernier, le chef spirituel des anglicans et archevêque de Canterbury, Justin Welby, avait déclaré : “Dans les yeux de Desmond Tutu, nous avons vu l’amour de Jésus. Dans sa voix, nous avons entendu la compassion de Jésus. Dans son rire, nous avons entendu la joie de Jésus. C’était beau et courageux.

Prix Nobel de la Paix en 1984, Desmond Tutu trouvait qu’il était impossible de rester neutre face aux injustices. Alors que la majorité des leaders de la lutte contre l’apartheid étaient emprisonnés ou en exil, il s’était engagé à bras-le-corps dans la lutte contre tyrannie et l’oppression. Pacifiste, mais déterminé, il n’a jamais hésité à se planter devant la police ou des foules en colère pour éviter le lynchage d’informateurs présumés.

Intègre

Mais Desmond Tutu n’a pas uniquement lutté contre l’apartheid. Il a également soutenu d’autres causes, prenant toujours le parti des plus faibles. Bavard et intègre, comme le rappelle Libération, il a toujours rassemblé, dans une Afrique du Sud divisée.

Dans la même rubrique...

La fortune des milliardaires en hausse depuis le début de la pandémie

La fortune des dix hommes les plus riches du monde a doublé, tandis que les revenus de 99% de l’humanité ont fondu, d’après un rapport d’Oxfam publié lundi 17 janvier.

Un contenu proposé par Réforme

Un trépied pour l’Europe

Liée à l’Allemagne par le traité de l’Elysée, la France s’unit à l’Italie par le traité du Quirinal.

Un contenu proposé par L’esprit européen

L’Ukraine, au coeur du duel entre la Russie et l’OTAN

Russes et membres de l’Alliance atlantique se réunissent à Bruxelles pour tenter d’apaiser les tensions, notamment autour de la question ukrainienne.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Au Chili, l’influence grandissante des évangéliques aux élections présidentielles

Jose Antonio Kast, candidat du Parti républicain a obtenu 28% des voix au premier tour le 20 novembre. Il est soutenu par le Parti conservateur chrétien, un nouveau parti évangélique.

Un contenu proposé par Évangeliques.info