Dieu absent de la première allocution de Donal Trump

Dieu absent de la première allocution de Donal Trump

Donald Trump a tenu une première allocution publique, dans la nuit du 8 au 9 novembre, à New York. Il a adressé des remerciements à son équipe... mais pas à Dieu.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 9 novembre 2016

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Donald Trump a tenu des propos rassembleurs, rappelant qu’il serait le président de tous les Américains. Il a invité ses adversaires à le rejoindre pour reconstruire ensemble la «Grande Amérique» et «redonner vie au rêve américain».

Donald Trump s’est ensuite fendu d’une série de remerciements à sa famille, à son équipe et même à Hillary Clinton pour son grand engagement au service de la nation. Grand absent de cette liste, Dieu que les Américains invoquent habituellement dans des moments clés de la vie publique. C’est un de ses soutiens de campagne appelé à le rejoindre, qui a lancé un « Merci Dieu » et « Que Dieu vous bénisse ! ». […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Des chrétiens américains jeûnent pour une réforme migratoire

Plus d’une centaine de responsables religieux, d’immigrés et de militants ont participé à un jeûne pour appeler le Congrès américain à adopter une nouvelle réforme de l’immigration.

Un contenu proposé par Réforme

Que sont devenus les dons de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens ?

Cette année, Le Liban et le Haut-Karabagh ont été retenus en raison de l’actualité. Les dons sont bien arrivés au Liban.

Un contenu proposé par Réforme

« Je volais pour survivre »

Après une enfance passée dans la pauvreté extrême en Ouganda, Richmond Wandera est aujourd’hui titulaire de deux doctorats et à la tête d’un ministère international. Portrait.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Arméniens d’Iran : des libertés en toute discrétion

A Téhéran, la communauté arménienne, quoique bénéficiant d’une certaine marge de liberté par rapport au régime chiite, reste timide et sur ses gardes.

Un contenu proposé par Réformés