Grande-Bretagne : Les Églises passent aux énergies renouvelables

Fédérées autour du projet « Big Church Switch », 3500 Eglises britanniques ont décidé de se fournir désormais en énergies électriques renouvelables.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 9 septembre 2016

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Plus de 3500 Eglises britanniques ont décidé de consommer des énergies renouvelables, ont annoncé différentes ONG le 1er septembre. Les Eglises se sont inscrites auprès du projet Big Church Switch. Ce partenariat entre l’ONG évangélique de développement Tearfund et l’ONG protestante Christian Aid négocie au nom des Eglises des contrats avec des fournisseurs d’électricité renouvelable.

Le directeur du plaidoyer de Tearfund, Paul Cook, se félicite de cette mobilisation: «La communauté chrétienne s’est rassemblée pour être le fer de lance du passage à l’énergie propre. Nous montrons que nous nous soucions de nos voisins, que nous prenons soin de la création, et que nous souhaitons que les autorités agissent de toute urgence.» […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Victoire du conservateur Viktor Orbán aux législatives

Le parti du premier ministre Viktor Orbán a remporté un très large succès aux élections législatives de Hongrie. Une victoire qui ne plaît pas à tous les chrétiens.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

En Israël, des leaders chrétiens, musulmans et juifs appellent à la paix en Ukraine

Lundi 21 mars, plusieurs dizaine de représentants religieux chrétiens, musulmans et juifs se sont rassemblés devant la cathédrale russe orthodoxe de Jérusalem. Ils ont appelé le patriarche Kirill à faire son possible pour mettre un terme à la guerre.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

Sur le toit de l’Afrique pour une bonne cause

Vingt-deux participants au Muskathlon ont atteint le sommet du Kilimandjaro le 27 février. Un soutien record, pour une équipe soudée.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Des Brésiliens au combat en Ukraine

Saulo glisse un petit drapeau du Brésil dans son sac à dos noir, avec un treillis, un tapis de sol, un couteau dans son étui et une paire de rangers, “juste l’essentiel” pour aller combattre en Ukraine.

Un contenu proposé par Réforme