Yémen
Conflit

Guerre au Yémen : près de 50 enfants tués ou mutilés en deux mois, selon l’Unicef

Le conflit au Yémen sévit toujours et l’aggravation des violences a entraîné la mort ou la mutilation de 47 enfants en deux mois.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 15 mars 2022

Auteur : Camille Verdi

Alors que les caméras sont actuellement braquées sur le conflit ukrainien, le drame au Yémen se poursuit. Samedi 12 mars, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a assuré que 47 enfants avaient été “tués ou mutilés” en janvier et février dans la guerre qui dévaste le pays, précise Le Figaro. “Au cours des deux premiers mois de l’année, 47 enfants ont été tués ou mutilés à travers le Yémen”, pays en proie à une aggravation des violences, a déclaré dans un communiqué Philippe Duamelle, représentant de l’agence onusienne sur place.

Et d’ajouter que, depuis le début du conflit, “plus de 10.200 enfants ont été tués ou blessés”, précisant que le bilan réel est “probablement plus élevé”. Toujours, selon l’Unicef, plus de 2500 écoles sont inutilisables. Celles-ci ont soit été détruites, soit occupées par des militaires ou utilisées comme refuge pour les déplacés.

380.000 morts

Lundi, la FAO, le PAM et l’Unicef ont alerté : “Le Yémen est en proie à l’une des pires crises alimentaires au monde. Et la situation humanitaire est sur le point d’empirer entre juin et décembre 2022. Le nombre de personnes qui ne seront probablement pas en mesure de satisfaire leurs besoins alimentaires minimums pourrait ainsi atteindre le chiffre record de 19 millions de personnes au cours de cette période.”

La guerre au Yémen demeure la principale cause de la faim dans le pays. De plus, “la guerre en Ukraine est susceptible d’entraîner des chocs importants concernant les importations, faisant encore grimper les prix des denrées alimentaires. Or le Yémen dépend presque entièrement des importations alimentaires, 30% de ses importations de blé provenant d’Ukraine”, s’inquiète l’ONU.

Depuis 2014, la guerre oppose les Houthis, soutenus par l’Iran, aux forces gouvernementales. Ces dernières sont soutenues depuis 2015 par une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite. Un rapport de l’ONU datant de novembre 2021 estime que le conflit a fait près de 380.000 morts, la plupart à cause de la catastrophe humanitaire induite par les combats (manque d’eau potable, faim, maladies).

Dans la même rubrique...

Oscars 2022 : la gifle de Will Smith, un moment terriblement gênant

La cérémonie des Oscars du dimanche 27 mars aura été marquée par la gifle de Will Smith flanquée à l’humoriste Chris Rock, qui avait fait une blague sur sa femme.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Au Patriarche de Moscou et de toute la Russie

Pasteur et théologien, Pierre-Luigi Dubied est un grand connaisseur de la Russie, de sa culture et de son histoire. Il réagit à la guerre en Ukraine par une lettre, adressée au Patriarche russe Kyrill.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Fusillade dans une église aux États-Unis

Dimanche 15 mai, une fusillade au sein d’une église californienne a provoqué la mort d’une personne et quatre autres ont été grièvement blessées, selon un dernier bilan.

Un contenu proposé par Réforme

Russie : Facebook et Instagram bannis du pays pour “extrémisme”

Moscou a décidé d'interdire les deux réseaux sociaux américains, les accusant “d'extrémisme”.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast