Liberté religieuse

Haine anti-chrétiens : il ne doit y avoir qu’une façon d’interpréter les droits de l’homme

Confrontée à la hausse des crimes anti-chrétiens même au sein de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la Mission permanente du Saint-Siège auprès des organisations internationales à Vienne prône en faveur d’une unique interprétation des droits de l'homme.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 19 octobre 2021

Auteur : Camille Verdi

Les actes haineux envers les chrétiens augmentent même au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Lors de la dernière conférence du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH), la Mission permanente du Saint-Siège auprès des organisations internationales à Vienne a mis l’accent sur la nécessité de n’avoir qu’une lecture des droits de l’homme, tout en évitant une approche sélective dans le traitement des formes de discrimination religieuse, rapporte Vatican News.

“Nous sommes convaincus que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables – sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion – constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde”, a rédigé la mission, qui rappelle cependant qu’il ne suffit pas de proclamer les droits fondamentaux de l’homme. Ceux-ci doivent être appliqués partout de la même manière. Non seulement les infractions graves sont nombreuses, mais elles n’épargnent pas les pays dotés de formes démocratiques de gouvernement. D’ailleurs, au sein même de l’OSCE, leur application varie parfois sur des questions spécifiques liées à la dimension humaine ou sur l’interprétation même des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

“Confiante”

“Confiante” en l’avenir, la délégation du Vatican sait que le BIDDH peut compter sur “l’expérience acquise dans l’élaboration de directives pour la sécurité des communautés juives et musulmanes”, pour entreprendre “des efforts similaires pour répondre aux besoins de sécurité des communautés chrétiennes”, même dans des pays où ils sont majoritaires. Des chrétiens qui “continuent de souffrir de préjugés, d’intolérance, de discrimination et de violence, à l’est comme à l’ouest de Vienne”.

L’action est d’autant plus urgente que la persécution religieuse des chrétiens s’intensifie même au sein de l’OSCE où le BIDDH a enregistré des menaces, des attaques violentes, des meurtres, mais également des profanations d’églises, des dévastations de lieux de culte, de cimetières, etc.

340 millions de chrétiens persécutés selon Portes Ouvertes

De son côté, l’ONG évangélique Portes Ouvertes qui intervient dans 70 pays de par le monde chiffre à 340 millions le nombre de chrétiens fortement persécutés et discriminés. Alors, pour tenter de réduire les manifestations haineuses, elle tente, notamment, de comprendre leurs causes et alerte les institutions. Elle épaule également les victimes de persécution en leur apportant aide humanitaire, soins médicaux, alphabétisation, etc.

 

Dans la même rubrique...

En communion avec Haïti

Les nouvelles venues d’Haïti peuvent paraître désespérantes. Mais si la crise haïtienne est multiforme, les Haïtiens ont avant tout besoin qu’on ne les oublie pas.

Un contenu proposé par Défap

COP26 : une conférence uniquement pour les riches ?

La pandémie de Covid-19 a semé des obstacles sur le parcours des petites délégations désireuses de participer à la COP26, qui se tient à Glasgow au Royaume-Uni.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Décès de Colin Powell, premier secrétaire d’État afro-américain

Le “général-diplomate” Colin Powell, premier secrétaire d’État afro-américain à la réputation entachée par son soutien à l’intervention en Irak, est décédé lundi à l’âge de 84 ans de “complications liées au Covid-19”.

Un contenu proposé par Réforme

De quoi ont parlé Jean Castex et le pape François ?

Rapport Sauvé, secret de la confession… Retour sur la visite du Premier ministre Jean Castex au Vatican.

Un contenu proposé par Réforme