Joe Biden appelle à la paix et à l’unité
États-Unis

Joe Biden appelle à la paix et à l’unité

Le candidat démocrate, élu 46ème président des États-Unis, invite à l'apaisement au lendemain des élections, face à une Amérique profondément divisée.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 9 novembre 2020

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Le candidat démocrate qui appelait ses partisans à garder la foi le soir de l’élection a remporté la course à la présidentielle le 7 novembre. Celui qui deviendra le 46ème président des États-Unis le 21 janvier 2021, invite à l’apaisement face à une Amérique profondément divisée.

Dans son discours le 7 novembre au soir, Joe Biden a joué la rupture face au tonitruant Donald Trump. Il enjoint à ne plus voir ses opposants comme des ennemis et invite au dialogue et au […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Vous pourriez aimer aussi

La droite religieuse américaine, histoire d’un naufrage

La droite religieuse américaine, histoire d’un naufrage

A l’occasion de l’élection présidentielle, le soutien sans faille apporté par les évangéliques américains à Donald Trump pose question, à l’intérieur même des Etats-Unis.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance
Élu président, Joe Biden appelle à “restaurer l’âme de l’Amérique”

Élu président, Joe Biden appelle à “restaurer l’âme de l’Amérique”

Après quatre jours de suspense, le candidat démocrate a remporté samedi la présidentielle grâce à sa victoire en Pennsylvanie.

Un contenu proposé par
Quatrième pouvoir

Donald Trump et le quatrième pouvoir

L'interruption de la la retransmission de la conférence de presse du président Trump est un évènement majeur. Imagine-t-on dans notre pays la télévision interrompre un discours du président de la République ?

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis
Les évangéliques conservateurs fidèles à Trump, envers et contre tout

Les évangéliques conservateurs fidèles à Trump, envers et contre tout

Lors du scrutin du 3 novembre, le groupe religieux qui représente près d’un quart de l’électorat américain a de nouveau fait bloc derrière le candidat républicain.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast