Guerre en Ukraine

L’Alliance évangélique «pleure» ce que la Russie a fait en Ukraine

Vitaly Vlasenko, secrétaire général de l'Alliance évangélique russe, a présenté, dans une lettre ouverte publiée le 12 mars, ses excuses aux chrétiens d'Ukraine au sujet de l'invasion militaire.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 15 mars 2022

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

«Je pleure ce que mon pays a fait.» C’est par ces mots que Vitaly Vlasenko a entamé sa lettre ouverte aux chrétiens ukrainiens. Le secrétaire général de l’Alliance évangélique russe a en effet tenu à présenter des excuses au nom des évangéliques de son pays. «Pour moi, comme pour beaucoup d’autres chrétiens, l’invasion militaire a été un choc», livre le dirigeant. Le 2 mars, 300 pasteurs russes avaient déjà condamné la guerre en Ukraine.

Se sentant impuissant, Vitaly Vlasenko fait part de son désarroi au sujet de ce conflit «entre deux peuples étroitement liés l’un à l’autre». Pourtant, il a bien tenté de dissuader Vladimir Poutine d’envahir le voisin ukrainien. Il déclare en effet avoir envoyé une lettre ouverte au président de la Fédération de Russie la veille de […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Vous pourriez aimer aussi

Guerre en Ukraine : quand le politique mine le religieux

De nombreuses voix de religieux s’élèvent pour appeler à l’arrêt de la guerre. Mais si les religions peuvent aider au dialogue, elles peuvent aussi être instrumentalisées par le pouvoir politique. Et se retrouver elles-mêmes divisées.

Un contenu proposé par Défap

Guerre en Ukraine : le pape François demande que cesse le “massacre”

Le souverain pontife a appelé, dimanche 13 mars, à la fin du “massacre” en Ukraine, déplorant notamment l’attaque des civils.

Un contenu proposé par Réforme

Le Conseil œcuménique des Églises a interpellé le patriarche Kirill de Moscou

Le Conseil œcuménique des Églises souhaite qu’il intervienne auprès du Kremlin en vue de mettre un terme à la guerre engagée contre l’Ukraine.

Un contenu proposé par Réformés