Le Bahreïn fait un pas de plus dans le sens de la liberté religieuse

Le Bahreïn fait un pas de plus dans le sens de la liberté religieuse

« Nous rejetons catégoriquement l’imposition d’une religion par la force. Chacun est libre de pratiquer sa religion, pour autant qu’il ne nuise à autrui » a affirmé le prince Nasser bin Hamad al Khalifa le 13 septembre dernier.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 30 septembre 2017

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Organisée dans un grand hôtel de Los Angeles par l’État du Bahreïn et le Centre Simon Wiesenthal (organisation des droits de l’homme), cette cérémonie avait pour but la présentation de la Déclaration du Bahreïn pour la tolérance religieuse. « Tout acte réprouvé par la majorité de l’humanité insulte notre morale collective et ne peut faire partie de la volonté de Dieu. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que la foi religieuse soit une bénédiction pour l’humanité tout entière et un fondement pour la paix dans le monde », a ajouté le prince.

La Déclaration condamne notamment l’incitation à la violence au nom de Dieu, les attentats suicide et les abus sexuels envers les femmes et les enfants. Toutefois, relève l’ONG de défense des chrétiens persécutés Portes Ouvertes, la déclaration ne précise pas expressément si un musulman peut quitter l’islam pour une autre religion, ce qui reste un point sensible. […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

L’Église réformée vaudoise s’engage pour le mariage pour tous

À cet effet, une série de cinq vidéos ont été réalisées pour être diffusées sur les réseaux sociaux.

Un contenu proposé par Réformés

Ouïghour : témoignage d’un exilé

Kerim est ouïghour. Il y a trente ans, il a fui le régime chinois et trouvé refuge en Suisse.

Un contenu proposé par Réformés

Avalé par une baleine, un plongeur s’en sort indemne

C’est une histoire digne d’un célèbre récit biblique ! Un plongeur, pêcheur de homard a eu une sacré frayeur vendredi, après une rencontre fortuite avec une baleine à bosse.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

Et si les conséquences économiques du Covid étaient pires encore ?

En Afrique et dans les pays en développement si la pandémie a été bien moins forte qu’attendue ce sont les retombées économiques, l’inflation et les pénuries qui sont dès aujourd’hui les plus redoutables.

Un contenu proposé par Campus protestant