Le Bahreïn fait un pas de plus dans le sens de la liberté religieuse

Le Bahreïn fait un pas de plus dans le sens de la liberté religieuse

« Nous rejetons catégoriquement l’imposition d’une religion par la force. Chacun est libre de pratiquer sa religion, pour autant qu’il ne nuise à autrui » a affirmé le prince Nasser bin Hamad al Khalifa le 13 septembre dernier.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 30 septembre 2017

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Organisée dans un grand hôtel de Los Angeles par l’État du Bahreïn et le Centre Simon Wiesenthal (organisation des droits de l’homme), cette cérémonie avait pour but la présentation de la Déclaration du Bahreïn pour la tolérance religieuse. « Tout acte réprouvé par la majorité de l’humanité insulte notre morale collective et ne peut faire partie de la volonté de Dieu. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que la foi religieuse soit une bénédiction pour l’humanité tout entière et un fondement pour la paix dans le monde », a ajouté le prince.

La Déclaration condamne notamment l’incitation à la violence au nom de Dieu, les attentats suicide et les abus sexuels envers les femmes et les enfants. Toutefois, relève l’ONG de défense des chrétiens persécutés Portes Ouvertes, la déclaration ne précise pas expressément si un musulman peut quitter l’islam pour une autre religion, ce qui reste un point sensible. […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Moldavie : ce qu’il faut savoir sur la Transnistrie

Ce territoire séparatiste pro-russe, situé à l’est de la Moldavie, est au coeur de vives inquiétudes depuis qu’une série d’explosions y ont été observées fin avril.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Ukraine : le point sur l’invasion par la Russie

Nouvelles sanctions occidentales en vue, 3,5 millions de réfugiés, médiation du Pape : ce qu’il faut retenir du conflit ukrainien près d’un mois après l’invasion russe.

Un contenu proposé par Réforme

“Tu ne tueras point” : en Russie, les derniers prêtres rebelles

Le père Guéorgui Edelchtein, 89 ans, est l’un des rares prêtres orthodoxes de Russie à s’opposer à l’offensive en Ukraine.

Un contenu proposé par Réforme

En Suède, fin d’une grève inédite au sein de l’Église

La Suède a connu son premier appel à la grève au sein de son Église. Un accord a été trouvé mercredi, évitant que le mouvement ne s’étende aux prêtres.

Un contenu proposé par Réforme