Les chrétiens prient sur las Ramblas

Sur les Ramblas de Barcelone, des chrétiens évangéliques se sont mis à disposition des passants pour parler, prier et réconforter les personnes choquées par l’attentat du 18 août dernier.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 29 août 2017

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Initialement, des petits groupes se rendaient chaque après-midi sur les lieux du drame, l’avenue la plus célèbre de la ville. Après avoir mobilisé les Églises, une centaine de chrétiens ont répondu présent le 24 août dernier.

Même si la foule est revenue aux Ramblas, le lieu reste chargé d’émotion. D’après le pasteur Jaime Torrado, « il y a beaucoup de personnes brisées, des gens qui passent la journée là, car ils n’arrivent pas à se déconnecter de ce qu’ils ont vécu et de comment l’attaque les a affectés. Cela nous donne l’occasion de les rejoindre dans un esprit de compassion. » Pour le pasteur, « c’est un moment, spécial, il y a une ouverture. Je n’ai rencontré personne qui ne voulait pas prier. » […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Syrie : la famille Assad, 50 ans de pouvoir

La Syrie, où Bachar al-Assad devrait remporter un 4e mandat lors de la présidentielle ce mercredi, est gouvernée d’une main de fer depuis cinq décennies par la dynastie des Assad, père et fils.

Un contenu proposé par Réforme

Des chrétiens américains jeûnent pour une réforme migratoire

Plus d’une centaine de responsables religieux, d’immigrés et de militants ont participé à un jeûne pour appeler le Congrès américain à adopter une nouvelle réforme de l’immigration.

Un contenu proposé par Réforme

Jair Bolsonaro nomme un pasteur évangélique à la Cour suprême

Ancien ministre de la justice et pasteur presbytérien évangélique, Andre Mendonça a été nommé le 13 juillet . Sa nomination doit être encore confirmée par le Sénat.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Vers une réforme de la fiscalité mondiale

Rassemblés à Londres le 5 juin, les ministres des finances des pays du G7 se sont accordés à mettre en place un taux d’imposition minimum des bénéfices des sociétés.

Un contenu proposé par Une plume et des gens