L'Europe, une perspective essentielle

L’Europe, une perspective essentielle

Découvrez l'édito du numéro de mars de Proteste dont le dossier de Une est : "Les solidarités en Europe".

Un contenu proposé par Proteste

Publié le 5 mars 2019

Auteur : Jean Fontanieu

Les élections européennes qui s’avancent seront probablement les plus « dangereuses » de leur courte histoire. Si les partis populistes et europhobes sont majoritaires, une phase d’incertitude s’ouvrira, faite de blocages, de renoncements et de crises nationales ou globales à répétition…

L’Europe est certainement un enjeu difficile, que les peuples ne doivent cependant pas écarter au profit d’un repli apeuré : c’est notre capacité de vivre ensemble qui est ici interrogée.

En effet, si les peurs et l’égoïsme prennent le dessus, c’est un signal considérable qui sera donné au corps politique et social de plus de 500 millions d’habitants : celui d’affrontements à venir, celui de l’autisme assuré des gouvernements nationaux, celui du choix du repli en détriment de l’espérance. Car nous ne y trompons pas : voter la réduction de l’Europe enclenchera une spirale redoutable, que l’Histoire a maintes et maintes fois répétée : ce sera le temps des alliances contre-nature, des fausses promesses, et l’on verra les leaders dresser communautés et peuples les uns contre les autres, ne serait-ce que pour justifier leur présence au pouvoir…

Mais l’Europe peut-elle donner mieux à voir ? Oui et non. Oui, car toute institution nouvelle cherche son équilibre, sa manière de fonctionner, et interroge ses objectifs ainsi que les buts qui fondent son existence ; il faudra que l’Europe parle davantage et mieux aux citoyens, il faudra laisser à ces derniers la capacité d’agir, et non pas de subir seulement les décisions. Il faudra que les gouvernants assument les choix qu’ils imposent à l’Europe en disant : nous avons pris cette décision ou accepté ce compromis parce que cela fera avancer notre bien commun.

Et à la fois non, car l’Europe est une perspective, et non pas une certitude. Projet en construction, édifice à construire en permanence, l’Europe est une maison ouverte dont il faudra toujours vérifier l’état des portes et des fenêtres, mais aussi son électricité, sa lumière, le confort et la protection des habitants. Et surtout, elle représente notre espérance : celle d’accepter de partager un avenir, un compromis, une compréhension commune qui laissent de la place et de la considération, surtout aux plus petits et aux plus fragiles. C’est pour cela aussi que la question migratoire est centrale dans la réflexion actuelle : comment nous situons nous face à ces personnes qui ont, comme nous, le droit d’être heureuses ?

Alors armons nous de courage, transformons-nous en témoins d’espérance et en promoteurs de cette belle utopie, votons pour l’Europe !

Vous pourriez aimer aussi

Résister à toutes les paroles et les actes qui minent notre société

Résister à toutes les paroles et les actes qui minent notre société

Dans le climat difficile de la crise des Gilets jaunes et à l'approche des élections européennes, un effort général de « lucidité exigeante », d’exemplarité et de proximité est plus que jamais nécessaire.

Un contenu proposé par Forum protestant

Élections européennes : un pasteur appelle à retrouver la confiance

À la veille des élections européennes, le pasteur Jean-Christophe Muller invite à retrouver une envie d’Europe.

Un contenu proposé par

François-Xavier Bellamy, un « catholique engagé » en politique

Le professeur de philosophie de 33 ans, élu versaillais et catholique convaincu vient d’être désigné tête de liste du parti de droite Les Républicains pour les élections européennes de mai prochain.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Proteste

Proteste est la revue d’information et de réflexion de la Fédération de l’Entraide Protestante. Elle propose de nourrir en permanence les ressorts de l’action : savoir, réfléchir et affirmer !

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram