migrant
Droits de l'homme

Migrations : l’Ocean Viking compte 247 migrants à son bord

Lundi 14 février, le navire de l’ONG SOS Méditerranée a secouru 19 personnes qui tentaient de rejoindre l’Europe. Quelques heures plus tôt, durant le week-end, il en avait déjà recueilli 228.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 16 février 2022

Auteur : Camille Verdi

Deux femmes et trois mineurs non accompagnés figurent parmi les 19 migrants, secourus au large de la Libye par l’Ocean Viking, le navire de l’ONG SOS Méditerranée, rapporte France 3. Ils ont été recueillis alors qu’ils se trouvaient à bord “d’un bateau en fibre de verre en détresse avec des vagues de plus d’un mètre”, précise l’ONG sur son compte Twitter.

La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), partenaire à bord de l’association, a par ailleurs précisé qu’un nourrisson, âgé de cinq mois, a également été secouru. D’après la FICR, ces personnes sont issues de seize nationalités différentes : beaucoup viennent d’Égypte, du Bangladesh, de Syrie, d’Éthiopie, de Tunisie et de Côte d’Ivoire.

18.000 personnes mortes ou disparues

En tout, reprend France 3, 247 personnes ont été sauvées depuis samedi après-midi, dont 54 mineurs, 52 étant non accompagnés. Car le week-end dernier, ils étaient déjà 228 à avoir été secourus en moins de 24 heures grâce à quatre opérations, selon Libération. Une première intervention s’est déroulée samedi, au large de Malte, avec 93 personnes qui se trouvaient à bord d’une embarcation en bois surchargée. Dans la nuit de samedi à dimanche, 88 autres migrants ont été sauvés dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne. Dimanche matin, le navire de secours a repéré dans la zone maltaise une autre embarcation de fortune qui menaçait de prendre l’eau, relate Libé. Puis une quatrième opération de sauvetage a eu lieu, toujours dans cette même zone.

Depuis 2015, date de sa création, SOS Méditerranée a secouru 34 858 personnes grâce à ses navires. L’Aquarius a opéré jusqu’à la fin 2018 et, depuis 2019, c’est l’Ocean Viking qui vole au secours des migrants qui tentent de traverser la Méditerranée. Il s’agit de la route migratoire la plus dangereuse du monde, d’après l’Organisation internationale pour les migrations. D’après l’instance onusienne, 18.000 personnes sont mortes ou ont disparu en Méditerranée depuis 2014.

Dans la même rubrique...

Hongrie : Viktor Orban écrase l’opposition aux législatives

Dimanche 3 avril, le Fidesz, parti du Premier ministre nationaliste, a largement devancé une coalition inédite, allant de la gauche à une formation issue de l’extrême droite.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Sur le toit de l’Afrique pour une bonne cause

Vingt-deux participants au Muskathlon ont atteint le sommet du Kilimandjaro le 27 février. Un soutien record, pour une équipe soudée.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Aung San Suu Kyi condamnée pour corruption

Déjà condamnée à six ans de détention, l’ex-dirigeante birmane a écopé, mercredi 27 avril, d’une peine de cinq ans de prison supplémentaires pour corruption.

Un contenu proposé par Réforme

Guerre en Ukraine : le point sur l’invasion russe

Danger d’une troisième guerre mondiale, diplomates expulsés et de plus en plus de réfugiés : le point deux mois et deux jours après le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Un contenu proposé par Réforme