Protestants pour (ou contre) l'Europe ?
Edito

Protestants pour (ou contre) l’Europe ?

Découvrez l'édito du numéro d'avril 2020 de la revue "Foi & Vie".

Un contenu proposé par Foi & Vie

Publié le 20 avril 2020

Lire directement l’article sur Foi & Vie

À l’heure du Brexit et des tensions intracommunautaires qui semblent bien mettre un terme à la période optimiste, sinon euphorique, d’élargissement continu, il nous semblait important d’interroger la contribution protestante à l’élaboration de cette « utopie concrète » qu’est l’Europe.

Contribution ambivalente, si ce n’est ambiguë, puisqu’à la fois elle tire ses racines des projets de paix perpétuelle du genevois Jean-Jacques Rousseau et du luthérien Emmanuel Kant (mais qui s’inspiraient eux-mêmes de l’abbé de Saint-Pierre), qu’elle a trouvé ses principaux relais chez quelques figures protestantes, de Denis de Rougemont à Michel Rocard et à Angela Merkel (mais aussi bien catholiques : Robert Schuman, Jean Monnet, Konrad Adenauer, Pierre Pflimlin, ou juives : Simone Weil), et qu’à l’inverse elle se heurte à l’euroscepticisme d’un Viktor Orbán. Les protestants ne sont sans doute pas les seuls bâtisseurs de l’Europe, et certains d’entre eux s’apparentent nettement à des déconstructeurs …

En ouvrant leur perspective à l’espace européen, les protestants français voient leur pourcentage dans la population globale multiplié par dix (de 3% à 30%, ce qui reste une minorité), mais accroissent également, si cela est possible, leur diversité : on rencontrera des luthériens high church en Scandinavie, des re-réformés aux Pays-Bas, des unitariens en Roumanie, des anglicans et des quakers au Royaume-Uni … Les modèles de relations entre État et cultes et les modes de sécularisation foisonnent : depuis la France, pays laïc et sécularisé, on s’étonnera de voir au Danemark un pays non-laïc mais fortement sécularisé, et en Irlande un pays laïc et faiblement sécularisé … Bref, changer de focale en sillonnant l’Europe, c’est faire l’apprentissage de la complexité. Foin, par conséquent, de toute vision schématique qui ferait des Églises protestantes un vecteur unilatéral d’édification européenne, d’engagement solidariste et de […]

Lire la suite sur Foi & Vie

Vous pourriez aimer aussi

Juifs en diaspora

Juifs en diaspora

Découvrez l'édito du numéro de décembre 2019 de la revue "Foi & Vie".

Un contenu proposé par Foi & Vie
Le prix du témoignage

Le prix du témoignage

Débats théologiques sur l'exercice du témoignage... A la Une du numéro de novembre 2019 de la revue "Foi & Vie".

Un contenu proposé par Foi & Vie
Justice pour restaurer, punir et guérir

Justice pour restaurer, punir et guérir

L’intitulé de ce numéro de juillet 2019 se veut à dessein éloigné de tout manichéisme, et par conséquent de toute alternative binaire et réductrice.

Un contenu proposé par Foi & Vie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Foi & Vie

Depuis 1898, Foi & Vie – La revue de culture protestante – a toujours cherché à articuler les convictions protestantes et les questions de société. A la croisée de plusieurs courants théologiques, la revue se propose de porter un regard chrétien sur les mutations de notre monde.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram