Croire et Vivre

Croire et Vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.
En savoir plus en cliquant sur ce lien : Le magazine Croire et Vivre en chiffres et en réalités

Derniers contenus de Croire et Vivre

Faut-il avoir peur d’Internet ?

Oui et Non ? Précisons et disons pourquoi. Interview de Thierry Geay, responsable de la branche Internet d'Agape France.

Publié le 10 avril 2018

Mon smartphone et moi. C’est qui le maître ?

Erwan a choisi la déconnexion. Il nous dit pourquoi.

Publié le 6 avril 2018

Internet a tout bousculé

Découvrez l'édito du numéro d'avril de Croire et Vivre sur le thème : "Internet. Pour le meilleur et pour le pire".

Publié le 3 avril 2018

Pardon et réconciliation au cinéma

La réalité humaine est complexe. Exemple avec trois films qui ne disent pas tous la même chose : "Secret Sunshine", "Une histoire vraie", et "Philomena".

Publié le 30 mars 2018

Attention balance !

Libérer la parole, oui ! Encourager la délation, non !

Publié le 27 mars 2018

Des séminaires pour se réconcilier

Une interview de Dominique Montefia, président de l’association GRACE (Guérison par la Relation d’Aide, le Conseil et l’Écoute).

Publié le 20 mars 2018

Retrouver la paix face à l’insurmontable

Esther avait 17 ans lorsqu’elle a été kidnappée en 2015 par des membres de la secte islamiste Boko Haram qui sévit dans le nord du Nigéria.

Publié le 13 mars 2018

Les combattantes de la liberté

C’est l’action courageuse d’une femme qui a été le facteur déclencheur du mouvement des droits civiques. C’est grâce à d’autres comme elle qu’il a eu le succès qu’on lui connaît.

Publié le 8 mars 2018

Le pardon, un cadeau à offrir et à recevoir

Découvrez l'édito du numéro de mars de Croire et Vivre consacré à la fête de Pâques.

Publié le 2 mars 2018

Mon premier comité de rédaction

Après une longue marche, j’arrive enfin devant un immeuble parisien assez cossu. Je ne vois pas d’indications sur la porte.

Publié le 23 février 2018