Aidants familiaux : accompagner sans s’épuiser

12/03/2022

L’annonce d’un handicap chez un enfant, la dépendance liée au grand âge des parents, la maladie dégénérative d’un conjoint font basculer l’entourage direct – conjoint, parent, frère et sœur – dans un rôle d’assistance au quotidien. 12% des Français prennent soin d’un de leurs proches, souvent pour lui permettre de continuer à vivre à domicile. Cet accompagnement affectueux et indispensable est pourtant invisibilisé, alors qu’il a également des répercussions sur la vie de l’aidant.

Comment rester proche sans se prendre pour un professionnel ? Comment soutenir, sans être trop investi ? Comment se faire aider pour apporter le meilleur ?

Ce sont autant de questions que nous aborderons avec nos invitées :
– Magalie Halley, aidante de sa grand-mère et auteure du blog « La maison de Gratienne »,
– Marina Al Rubaee, aidante depuis ses 6 ans, auteure de « Les proches aidants pour les nuls » (First, 2017) et de « Il était une voix » (Ed. Mazarine, 2019).
– Florence Gros, responsable du service écoute et conseil à l’Office chrétien des personnes handicapées (OCH)

Vous pourriez aimer aussi

L’hypersensibilité, un super pouvoir

L'émission "Bien dans ma tête, bien dans mes baskets !" avec Anabelle, psychologue.

L’ordinateur quantique

Un podcast proposé par les élèves de l’Ecole des Mines d’Alès.

Nos autres podcasts