La BD pour parler d’immigration

Jôli dessine depuis son enfance. Mais la BD le rattrape lorsqu’il décide de témoigner de la profonde amitié qui le lie à ses amis musulmans. Il publie « Sam et Salem », deux albums BD qui invitent, par l’humour, à dépasser les peurs et les a priori pour aller à la rencontre de l’autre.