À chaque lutte, son visage…

Le point de vue de Nicolas Fouquet, en charge de l’éducation au développement au SEL

Le point de vue de Nicolas Fouquet

L’opposition à l’apartheid avait Nelson Mandela, le mouvement des droits civiques avait Martin Luther King… Les grands moments de l’histoire ont toujours eu cette faculté de révéler des hommes ou des femmes hors du commun !

À chaque lutte est bien souvent associé un nom, une voix, un visage… Et les conflits à l’est de la République démocratique du Congo (RDC) ne font pas exception. Là-bas, la figure du docteur Mukwege est incontournable.

Homme de foi et de conviction, ce médecin s’attache à « réparer » – autant physiquement que psychologiquement – les milliers de femmes qui ont été victimes du recours au viol comme arme de guerre.

Non sans danger, son combat porte ses fruits et mérite d’être largement relayé. C’est ainsi que sortira, dans les salles de cinéma en France le 17 février, un documentaire intitulé « L’Homme qui répare les femmes – La colère d’Hippocrate » et retraçant le parcours et le combat de ce protestant engagé.
Plus d’informations sur le blog du SEL

Le 8 février 2016


N
E
W
S
L
E
T
T
E
R