Accompagner et rassurer les voyageurs à l’aéroport

Le point de vue de la pasteure Marie-Emilie Sébas, aumônière à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, et de la pasteure Anniel Hatton, aumônière à l’aéroport de Paris-Orly.

Accompagner et rassurer les voyageurs à l’aéroportLe printemps est là, les jonquilles tapissent les étendues herbeuses devant les aéroports… ça sent bon les vacances ! Dans les terminaux, lieux de passage et de croisement, une foule de voyageurs chargés de bagages arpentent les coursives. Il y a les habitués, qui, leur carte de “frequent flyer” en poche, avancent avec assurance vers les guichets d’enregistrement. Et puis, il y a ceux dont les pas sont plus hésitants et qui scrutent les panneaux avec inquiétude.

Au milieu de ce ballet permanent d’hommes et de femmes de toutes origines et de toutes cultures, il y a les rondes incessantes de patrouilles de policiers et de militaires qui nous rappellent la période de fragilité et d’état d’urgence dans laquelle nous vivons.

Alors, plus que jamais, la présence des aumôniers d’aéroport est importante, à la fois pour les passagers inquiets et les salariés angoissés par des règles de sécurité de plus en plus drastiques. Présents en première ligne, ils sont là, discrets certes, mais disponibles au quotidien, pour accueillir, rassurer, accompagner…


P
O
U
R

N
O
Ë
L
Abonnez--vous à un média protestant !