La torture de plus en plus acceptée par les Français

Le point de vue de Jean-Etienne de Linares, délégué général de l’ACAT.

Le point de vue de Jean-Etienne de LinaresA l’occasion de la publication de son rapport “Un monde tortionnaire” 2016, l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) a révélé mardi 21 juin les inquiétants résultats d’un sondage sur la perception qu’ont les Français de la torture.

Les résultats les plus préoccupants concernent l’acceptation de la torture par les Français. Plus d’un tiers des Français pensent que des circonstances spéciales peuvent justifier le recours à la torture, alors qu’ils n’étaient que 25% en 2000. Plus effrayant encore est le 54% des sondés qui acceptent l’utilisation de la torture sur des personnes suspectées de terrorisme. 18% des sondés se sentent par ailleurs capables de pratiquer eux-mêmes la torture, un chiffre qui atteint 40% pour les sympathisants du FN.

Alors que la société semble se réfugier dans la peur et que les récents attentats ont déclenché une politique sécuritaire malmenant les garanties de respect des droits fondamentaux, il est plus que jamais nécessaire d’être vigilant pour réaffirmer l’interdit absolu de la torture, et faire œuvre de sensibilisation en ce sens.


P
O
U
R

N
O
Ë
L
Abonnez--vous à un média protestant !