Accueillir des enfants en famille

Accueillir des enfants en famille

Les deux derniers étés, des enfants de la Miss’ pop de Trappes ont été accueillis dans le Gard. Des vacances riches pour tout le monde.

Un contenu proposé par Présence

Publié le 25 juillet 2018

Par Yvette Coste, en charge de l’accueil d’enfants

Selon une belle tradition établie depuis quelques années, la MPEF a bien voulu contacter une famille de la Gardonnenque (Gard) pour organiser un séjour d’enfants pendant les vacances d’été. C’est ainsi que Malek et Talel habitant à Trappes (Yvelines), deux frères d’origine tunisienne, sont venus pour la deuxième fois à Sauzet pour partager trois semaines à la découverte de notre région avec ses paysages, ses richesses touristiques, mais surtout pour aller à la rencontre d’autres enfants de culture différente au travers d’activités ludiques et d’échanges, dans un environnement totalement nouveau. Un accueil avec la présence du pasteur Gérard Scripiec a été organisé le 11 juillet au centre « Green Park » à Saint-Chaptes où dix-sept enfants des écoles bibliques et amis, et huit adultes ont passé une grande journée pour faire connaissance et profiter de toutes les activités proposées.

Gorgées d’eau fraîche

Notre région offre de nombreuses possibilités qui ont permis un séjour agréable : séances de natation à la piscine, leçon d’équitation, journée à la mer et visite du Seaquarium, accrobranche, canoë, grandes découvertes au planétarium de Nîmes et au Mont Aigoual. Le temps a passé vite !

Les moments forts du séjour sont encore la présentation dans les Maisons de Retraite de Saint Géniès et Moussac, les repas chez Eliane et chez Mireille, la rencontre avec Frédéric et les amis handicapés du centre de Lapalud ou avec Elena la mamie roumaine de Guillaume, le concert à Lavol, l’expo de peintures de Daniel Maigron… Tant de moments de plaisir, de joie comme autant de gorgées d’eau fraîche… De nombreuses photos ont été prises qui ont pris leur place dans deux albums photos ! Tout a été mis en œuvre pour offrir un accueil d’Église : école biblique et nombreux paroissiens associés aux activités, partage même de moments de cultes ou d’aumônerie dans les Maisons de retraite et ceci avec la vigilance de nos différences (enfants musulmans) et donc des présentations réciproques…

Du bon accueil

Trois semaines sont bien nécessaires pour mieux se connaître et établir un comportement confiant de part et d’autre. J’ai refusé les “ cahiers de vacances ”, ce qui n’a pas empêché un rapport à la lecture, ou à l’écrit (correspondance et compte-rendu du séjour). Il me paraît important de gérer l’usage des téléphones ou jeux… cela a été établi dès l’arrivée et a été accepté. Un deuxième séjour est apparu comme un plus : pas de perte de temps à s’observer, habitudes des uns et des autres connues, prolongement des relations…
En conclusion : un grand merci à la Miss’ Pop de nous avoir procuré ce bonheur… et cette année de nombreuses personnes demandent spontanément si un séjour d’enfants est prévu ! Mon vœu aurait été que d’autres familles accueillent à leur tour. Que Dieu bénisse Malek et Talel et leur famille et merci pour leur confiance.

Sur le même thème

Séjours en famille : vivre ensemble pour de vrai !

Séjours en famille : vivre ensemble pour de vrai !

Depuis de nombreuses années maintenant, la Fraternité de Trappes organise des séjours de vacances pour les familles. Derrière le plaisir des loisirs, plein d'objectifs.

Un contenu proposé par Présence
50 ans de vacances personnalisées d’enfants

50 ans de vacances personnalisées d’enfants

Depuis 1965, des enfants des Fraternités sont accueillis dans des familles suisses. Une chance pour les uns et les autres.

Un contenu proposé par Présence
Même jésus prenait des vacances (ou presque)

Même Jésus prenait des vacances (ou presque)

« Le simple fait de mentionner ce temps de repos montre que Jésus lui-même le désire, pour lui, pour ses disciples ! »

Un contenu proposé par Présence

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Présence

Présence est le journal de la Mission populaire évangélique de France. Il paraît 4 fois par an et propose notamment des nouvelles de 13 « Frats » (lieux d’accueil) du mouvement. Après une refonte graphique en 2017, la revue trimestrielle dévoile une nouvelle formule en avril 2018.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !