Europe
Environnement

Climat : en 2021, l’Europe a enregistré son été le plus chaud

D’après le bilan 2021 du service européen Copernicus de surveillance du changement climatique, le Vieux Continent a connu son été le plus chaud jamais enregistré.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 26 avril 2022

Auteur : Camille Verdi

Encore un triste constat en matière de réchauffement climatique. En 2021, l’Europe a connu l’été le plus chaud jamais enregistré, rapporte Le Monde. C’est ce qu’indique le rapport sur l’état du climat en Europe en 2021 publié par le service européen Copernicus de surveillance du changement climatique, vendredi 22 avril. Le Vieux Continent a par ailleurs subi, à l’été 2021, des vagues de chaleur intenses, des incendies et des inondations, poursuit le quotidien.

“Les sept années les plus chaudes depuis que l’on a des mesures météorologiques, c’est-à-dire depuis 150 ans, ce sont les sept dernières années”, précise Vincent-Henri Peuch, directeur du service de surveillance de l’atmosphère de Copernicus, à France Inter. “L’année 2021, en termes de températures globales moyennes, se situe entre le cinquième et le septième rang sur 150.” Depuis l’ère préindustrielle, le continent européen s’est réchauffé de 2 °C. La faute aux niveaux record de gaz à effet de serre dans l’atmosphère en raison des activités humaines et tout particulièrement de la combustion d’énergies fossiles, note Le Monde.

Trois ans pour agir

Mais c’est bien l’été 2021 qui a été marqué par des “températures record, des vagues de chaleur intenses et de longue durée et des inondations exceptionnelles”, explique Freja Vamborg, coordinatrice du rapport et scientifique principale au service Copernicus, au journal Le Monde. Par exemple, le record européen a été battu avec 48,8°C en Sicile. La canicule a duré deux à trois semaines dans certaines régions. Parallèlement, des inondations ont frappé les régions d’Europe occidentale (Allemagne, Belgique). “Mi-juillet, un système de basse pression se déplaçant lentement a traversé l’Europe, attirant l’air humide d’une mer Baltique inhabituellement chaude, analyse Freja Vamborg. Les précipitations record et la saturation des sols avant l’événement ont contribué à sa nature extrême.”

Le mois dernier, le Giec alertait le monde, estimant qu’il restait trois ans pour agir sur les émissions de gaz à effet de serre et limiter le réchauffement de la planète. En 2020, année marquée par les confinements, les émissions de gaz à effet de serre avaient pourtant diminué de 5,4%. Aujourd’hui, elles ont retrouvé leur niveau de 2019, avant la pandémie.

Dans la même rubrique...

Présidentielle 2022 : Macron toujours en tête des sondages, 100.000 personnes rassemblées pour Mélenchon… Les 5 actus à retenir de la semaine

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume les informations de la semaine écoulée sur la campagne présidentielle.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

L’Armée du Salut mobilisée au centre d’accueil pour réfugiés ukrainiens de la Porte de Versailles

Depuis le 24 février, date du début de la guerre en Ukraine, plus de 26 000 personnes fuyant l’Ukraine sont arrivées en France.

Un contenu proposé par Armée du Salut

J’adopte l’éco-conduite

Les prix des carburants s’envolent, et il est plus que temps de réduire nos émissions de CO2. Si vous ne pouvez faire autrement que d’utiliser votre véhicule, mettez en place des habitudes qui allègent votre consommation.

Un contenu proposé par Inspirations

Procès des attentats du 13-Novembre : les excuses de Salah Abdeslam

Vendredi 15 avril, le seul membre encore en vie des commandos djihadistes du 13-Novembre a présenté ses excuses aux victimes.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi