Covid-19
Santé

Covid-19 : la HAS en faveur d’une nouvelle dose de rappel pour les plus de 65 ans à risque

Alors que l’épidémie est loin d’être derrière nous, la Haute Autorité de santé (HAS) s’est dite en faveur de l'accès à un second rappel vaccinal pour les plus de 65 ans à risque.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 21 mars 2022

Auteur : Camille Verdi

Les personnes de plus de 65 ans devront-elles recevoir une nouvelle injection contre le Covid-19 ? Pour celles qui risquent de contracter une forme sévère de la maladie, c’est en tout cas ce que la Haute Autorité de santé (HAS) préconise, dans un avis publié le 18 mars, rapporte France Info. Cette nouvelle dose doit être “réservée” à cette catégorie et proposée seulement aux personnes “qui le souhaitent”, précise l’instance. Cette dernière conseille de respecter un intervalle d’au moins six mois avec la précédente dose de rappel “pour ne pas diminuer l’adhésion de la population à la vaccination par des rappels trop fréquents”.

Il faut savoir que ce deuxième rappel est déjà ouvert depuis la semaine dernière aux personnes de plus de 80 ans ainsi qu’aux résidents des Ehpad. Mais la HAS estime qu’il n’est pas “pertinent” d’ouvrir la quatrième dose à toute la population. Car les données quant à son efficacité et sa nécessité manquent. L’instance a également transmis d’autres recommandations : elle juge désormais possible de vacciner les enfants qui ont été atteints d’un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS), note France Info.

Environ 54 millions de personnes ont reçu au moins une injection, soit 80,5% de la population totale, 53 millions ont un schéma vaccinal complet et 39 millions ont reçu une dose de rappel. Alors que la présentation du pass vaccinal et le port du masque ne sont plus obligatoires, à quelques exceptions près, le Covid-19 est loin d’être derrière nous. Dimanche 20 mars, les autorités sanitaires ont recensé 81.283 cas. Et la moyenne quotidienne sur sept jours est en hausse. “Nous sommes vigilants ! Depuis deux jours, le nombre d’hospitalisations ne baisse plus. On s’attend à voir monter les contaminations jusqu’à fin mars, avant une décrue en avril”, a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran dans un entretien au Parisien, publié le 20 mars.

Dans la même rubrique...

Climat : se diriger vers l’écoféminisme ?

Pour Claire Le Floch, militante écologiste et membre de l’Académie du climat, il existe un lien entre le genre et le climat.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Pornographie, une vision toxique de la relation

Ces images nous exposent à un modèle de relation à l’autre qui est nocif, un modèle qui n’est pas à envier.

Un contenu proposé par Point-Théo

Le beau, le bien, le bon : reportage à la fondation John-Bost

La fondation John-Bost accompagne des personnes en situation de handicap et de dépendance. Et n’hésite pas à recourir aux innovations les plus originales pour améliorer leur qualité de vie.

Un contenu proposé par Réforme

Les séquelles politiques des conflits sociaux

Ces moments de tension génèrent leur propre conflictualité. Ils amplifient les clivages sociaux, les structurent et les pérennisent.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance