entraide

Dernière ligne droite pour la collecte de denrées alimentaires

Face à une demande croissante depuis mars 2020, les stocks se vident et l’appréhension monte. Il faut se mobiliser pour la collecte nationale des 27, 28 et 29 novembre prochain.

Un contenu proposé par Fédération de l'Entraide Protestante

Publié le 23 novembre 2020

Lire directement l’article sur Fédération de l'Entraide Protestante

Le contexte actuel présente des défis importants pour le fonctionnement des associations œuvrant dans le domaine de l’aide alimentaire : fonds propres en baisse, collecte de denrées rendue difficile en raison des risques pour les bénévoles, distributions alimentaires nécessairement adaptées.

Chaque jeudi, l’entraide de la paroisse de l’Annonciation (XVIe arrondissement) à Paris reçoit entre 70 et 80 familles à la distribution de l’aide alimentaire contre une moyenne de 55 familles avant la pandémie.
Sophie Monod, la présidente de l’entraide, tire la sonnette d’alarme : « La clientèle s’élargit à une population, envoyée par les services sociaux de la mairie, de personnes jeunes (30-40 ans), très diplômées, autoentrepreneurs. »
À la question « comment aider ? », Sophie propose 4 réponses :

1. La collecte alimentaire coordonnée par l’entraide
La collecte nationale est bien maintenue.
Comme chaque année, l’entraide a besoin de plus de 150 bénévoles pour faire des permanences de 2 heures sur 5 magasins. Au programme : récolter 9 tonnes de denrées en trois jours.
Cette année plus particulièrement, dans le contexte de la crise Covid-19, l’entraide en appelle aux bénévoles jeunes et en bonne santé pour venir soutenir les rangs de l’entraide lors de la collecte de la banque alimentaire des 27, 28, 29 novembre.
Pour participer à la collecte avec l’entraide de l’Annonciation, il suffit d’écrire à l’adresse e-mail suivante : entraideannonciation@gmail.com

2. Participer aux activités de financement de l’entraide
La grande vente annuelle de l’Entraide n’a pu avoir lieu en raison des confinements successifs et des mesures sanitaires. Cela laisse malheureusement un gros trou dans les caisses de l’Entraide.
En se rendant sur le site internet de l’entraide, il est possible de soutenir financièrement l’association en achetant des meubles mais aussi jouets, bijoux, foulards, maroquinerie etc… regardez et laissez-vous tenter !

3. Faire un don
Il est possible de soutenir l’entraide en faisant un don ! Cela permettra l’achat de denrées précieuses, car non seulement les stocks sont bas, mais de gros manques en huile, sucre, café, chocolat et […]

Lire la suite sur Fédération de l'Entraide Protestante

Vous pourriez aimer aussi

Mobiliser vos réseaux de bénévoles

Mobiliser vos réseaux de bénévoles

Il est établi que la seconde vague de COVID touche d’ores et déjà 10% des EHPAD nationaux. Nous savons que beaucoup d'établissements sont ou seront concernés.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante
Sentinelle, un réseau pour renforcer l’influence de la FEP

Sentinelle, un réseau pour renforcer l’influence de la FEP

La FEP est forte de près de 150 associations portées par des bénévoles : entraides, diaconats, fraternités. À travers elles, ce sont des milliers de personnes en situation de précarité qui sont accueillies, secourues, écoutées.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante
Aide alimentaire : quelles réalités ?

Aide alimentaire : quelles réalités ?

Le 25 septembre dernier, s'est tenue à Paris une journée de réflexion et d'échange pour prendre du recul sur les réalités de l'aide alimentaire.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

La FEP mobilisée auprès des plus fragiles pendant la crise du Covid

Coup de projecteur sur la mobilisation de la Fédération de l'entraide protestante au moment de la crise sanitaire. Découvrez les différentes actions mises en place.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Fédération de l’Entraide Protestante

La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) rassemble 360 associations et fondations œuvrant dans le champ social, médico- social et sanitaire. Reconnue d’utilité publique depuis 1990, la FEP se fixe comme objectif de lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine, pour une société plus juste et plus solidaire. Elle édite la revue Proteste.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast