système éducatif

École numérique : la difficile équation

Le confinement imposé par le coronavirus a changé la donne scolaire avec les cours à distance.. Mais l'école numérique a mis sur la touche certains élèves.

Un contenu proposé par Proteste

Publié le 6 janvier 2021

Ces exclus de l’informatique n’étaient pas seulement issus de milieux familiaux défavorisés ne disposant parfois – au mieux – que d’un smartphone. Léa, bonne élève, n’avait pas d’ordinateur pour travailler chez son père parce qu’il ne possédait pas encore de box. Les parents de Naïm, Arthur et Laïna, en télétravail, ne pouvaient libérer leurs ordinateurs pour les mettre à disposition de leurs enfants. Bien sûr, les établissements scolaires dupliquaient sur papier le travail à faire. Certes, ces élèves venaient le chercher chaque jour. Mais le papier ne pouvant pas remplacer les ressources en ligne, ils étaient indiscutablement pénalisés.

La frénésie du numérique n’a duré que le temps du confinement. Les enseignants ont constaté que les élèves, notamment les plus jeunes, ne sont pas assez formés à ces outils. Ils ne savent pas ce qu’est une application, ils ignorent comment nommer, classer et enregistrer leurs documents, où « rendre » leur travail au professeur… Si leurs élèves étaient mieux formés, les enseignants pourraient élargir leur champ d’activité. Or cette formation ne repose actuellement que sur les professeurs de technologie, ce qui est insuffisant.

Les enseignants manquent aussi de formation car les applications pédagogiques changent très vite ou peuvent être soudainement interdites à l’utilisation sans qu’ils en soient informés. Il n’y a rien dans les outils utilisés par l’école numérique qui soit abêtissant pour les élèves. Et on ne peut pas priver la majorité des apprenants d’une culture numérique infiniment riche parce que l’on risque de perdre un petit pourcentage d’entre eux. Le numérique ouvre la classe à de nouvelles pratiques pédagogiques dont l’école ne peut ni ne doit se priver.

Stéphane Lombardo, enseignant du second degré et fervent utilisateur du « eTwinning », propos recueillis par Édith Tartar Goddet, présidente de l’ap2e (Association protestante pour l’éducation et l’enseignement)

Dans la même rubrique...

Les femmes pas égales avec les hommes, dans les transports en commun

Dans une étude, l’Autorité de la qualité de service dans les transports explique que les femmes sont de plus en plus nombreuses à renoncer aux transports en commun, parce qu’elles ne s’y sentent pas en sécurité.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Irresponsabilité pénale et expertise psychiatrique (2)

Un principe de justice que l’on trouve depuis les plus anciennes civilisations est l’irresponsabilité pénale en cas d’abolition du discernement.

Un contenu proposé par Aumônerie protestante des prisons

Précarité des réfugiés en France : un rapport interassociatif pour agir

Face à la dégradation de la situation des personnes réfugiées vivant à Paris, 9 associations, dont la Fondation de l’Armée du Salut, viennent de rendre public, ce 9 décembre, un rapport d'enquête alarmant.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Vivre et dire l’Évangile au travail

Résultats d'une enquête du Centre évangélique et du CNEF pour mieux comprendre ce que vivent les protestants évangéliques dans leur environnement professionnel.

Un contenu proposé par CNEF – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Proteste

Proteste est la revue d’information et de réflexion de la Fédération de l’Entraide Protestante. Elle propose de nourrir en permanence les ressorts de l’action : savoir, réfléchir et affirmer !

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast Les dossiers thématiques de Regards protestants