Emmanuel Macron salue le rôle des religions dans la société
Représentants des cultes

Emmanuel Macron salue le rôle des religions dans la société

Emmanuel Macron a reçu les représentants des principaux cultes en France le 5 janvier. A cette occasion, il a souligné le rôle bénéfique des religions au sein de la société, «porteuses de sens» et «créatrices de liens».

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 10 janvier 2022

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Le président Emmanuel Macron a reçu les représentants des principaux cultes en France le 5 janvier, suivant la coutume annuelle. Le chef de l’État a souligné à cette occasion le rôle bénéfique des religions au sein de la société. En effet, les échanges ont porté sur différents sujets, tels que la crise sanitaire, la loi confortant les principes républicains, la laïcité et l’augmentation des actes antireligieux.

Ainsi, François Clavairoly informe: «Durant son allocution, (Emmanuel Macron) a notamment salué le rôle des cultes dans la lutte contre la pandémie.» «Il a souligné combien les religions étaient porteuses de sens, et créatrices de liens dans la société», ajoute […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Cinéma : une initiative pour manger plus sain et écologique en salles

L’association “Mieux manger au cinéma” oeuvre pour repenser l’offre culinaire de manière plus saine et écologique dans les cinémas et les lieux culturels.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Quel rôle ont joué les protestants dans la loi de 1905 ?

L’historien Jean Baubérot raconte dans un ouvrage l’élaboration de la Loi de séparation des Églises et de l’État votée en 1905. Tout au long des 600 pages, plusieurs figures protestantes se distinguent, parmi lesquelles Ferdinand Buisson ou Francis de Pressensé.

Un contenu proposé par Campus protestant

ParcourSup : la belle réussite d’un jeune migrant

Jeune migrant sans-papier, Jonathan Kikanga, 18 ans, élève de terminale, a reçu 25 admissions.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Le paradoxe contemporain des droits de l’homme : le déni du droit à la vie

Oui, il y a une contradiction énorme entre l’affirmation solennelle des droits de l’homme et leur négation tragique dans la pratique.

Un contenu proposé par Point-Théo