En Bretagne, deux centres d’accueil pour mineurs

En Bretagne, deux centres d’accueil pour mineurs

La Fondation a ouvert en Ille-et-Vilaine deux centres d’accueil pour des mineurs non accompagnés (MNA).

Un contenu proposé par Armée du Salut

Publié le 25 juillet 2018

Lire directement l’article sur Armée du Salut

Les anciens logements des gendarmes de Sens-de-Bretagne ont été transformés en centre d’accueil pour 24 jeunes. Les lieux, inoccupés depuis trois ans, sont composés d’un bâtiment qui servait de bureaux et sept pavillons. Les petites maisons ont été restaurées et la plus grande d’entre elle servira d’espace commun pour les 24 jeunes et les quatre travailleurs sociaux qui les accompagneront.

Originaires majoritairement du Mali, d’Afghanistan et de Guinée, les jeunes sont accueillis pour une durée d’environ six mois. « Ils ont vécu des moments difficiles. L’objectif est de leur apporter de la stabilité » , rappelle Yves Colombel, maire de Sens-de-Bretagne.

« Dans nos coffres, on a des couettes, du linge, on va tout installer d’ici lundi », liste Claire Oberthur, directrice des centres d’accueil.

L’objectif de cet accueil est de garantir aux jeunes privés de famille de suivre, pour certains, une scolarité normale et pour d’autres des démarches seront entreprises pour décrocher un contrat d’apprentissage. “L’accompagnement s’entend aussi au niveau des animations proposées aux jeunes, indique Claire Oberthur, directrice des Enfants de Rochebonne. Tout ce qui leur […]

Lire la suite sur Armée du Salut

Sur le même thème

350 jeunes sur un terrain de rugby

Mobiliser les jeunes autour d’un projet pour faire face à leurs difficultés. C’était le mot d’ordre du challenge de rugby organisé cette année à Montpellier par l’Institut Nazareth.

Un contenu proposé par Armée du Salut
Mineurs exilés : histoire d’un accueil exemplaire

Mineurs exilés : histoire d’un accueil exemplaire

À quelques jours de Noël, Réforme vous raconte l’histoire de Sylvain, qui a ouvert sa porte à des mineurs étrangers.

Un contenu proposé par
Ces mineurs étrangers qu'on accueille

Ces mineurs étrangers qu’on accueille

Parmi les migrants qui arrivent chaque jour sur les côtes grecques ou italiennes, un tiers sont des enfants, dont beaucoup de mineurs non accompagnés. Quelles sont les mesures prises pour les accueillir ?

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Armée du Salut

Fondée en 1878 par le pasteur anglais William Booth, l’Armée du Salut est aujourd’hui une structure internationale implantée dans plus de 120 pays et qui rassemble 2,5 millions de salutistes à travers le monde. De la banque alimentaire aux centres d’Accueil d’urgence, l’Armée du Salut contribue depuis plus d’un siècle à faire progresser la dignité de l’Homme.

Derniers contenus du partenaire