LA "BOUSSOLE" DE LA FEP

Faire toute chose nouvelle ?

2002 commence, une fois de plus nous allons nous souhaiter « Bonne année ! »… Mais le contexte actuel nous inquiète. Comment nous projeter vers l’avenir avec confiance ? « Faire toute chose nouvelle? », est-ce possible ?

Un contenu proposé par Fédération de l'Entraide Protestante

Publié le 1 janvier 2022

À partir d’une question d’actualité, la « boussole de la FEP » propose des pistes de réflexion pour nourrir le sens de nos actions et tenter d’éclairer le sens des événements que nous traversons.

La parole

Le monde ancien est passé, voici qu’une réalité nouvelle est là.

La Bible, seconde épître aux Corinthiens chapitre 5, verset 17b

Chemin de réflexion

Comme un lever de soleil sur la brume

L’intention de Paul, quand il écrit aux chrétiens de Corinthe, est d’affirmer sa légitimité, et surtout d’encourager la communauté dans sa pratique, son service des autres. Dans ce chapitre, il parle « à ceux qui ne vivent plus pour eux-mêmes », il affirme que Dieu fait toute chose nouvelle en chacun. Paul en donne un synonyme : la réconciliation. Réconciliation avec Dieu, avec les autres, avec la création. Toute chose nouvelle, mais la même famille, les mêmes collègues de travail avant et après Noël, les mêmes patients, résidents, bénéficiaires de nos structures !
Souvenez-vous de la dernière fois où vous rouliez en voiture au lever du soleil, par une température de 0 degré. En plaine on roule dans le brouillard. Ce n’est pas grave, vous connaissez par cœur la route qui mène au boulot. Et puis, en haut du vallon, vous vous retrouvez dans le soleil levant.
Le même paysage que tous les matins, mais nouveau. Les arbres les plus hauts pointent au-dessus du brouillard. Le village en haut du promontoire est magnifique ce matin-là. Le lever du soleil a fait toute chose nouvelle. Les mêmes, et nouvelles à la fois. Réconciliation. Que dire d’autre que « OUAH ! Merci ! ». Cela me raconte comment, dans mon quotidien inchangé, Dieu fait toute chose nouvelle.

Isabelle Bousquet, pasteur, Fondation John BOST

 

C’est Dieu qui fait

« Faire toutes choses nouvelles » peut faire penser d’abord à un changement de société et donc à un programme politique : l’histoire du 20e siècle, notamment, est riche en idéologies qui portaient cette promesse mais se sont révélées décevantes pour certaines, et tragiques pour d’autres. Cette expression évoque aussi diverses méthodes actuelles de développement personnel, aboutissant parfois à un certain mieux-être sans pourtant opérer de changement profond. Ce que la Bible nous propose va beaucoup plus loin puisqu’il s’agit d’une réalité nouvelle dont nous parle l’apôtre Paul : ce n’est pas d’abord une transformation de la réalité extérieure, mais un renouvellement total de notre cœur.
C’est l’accomplissement par le Christ de la promesse faite par Dieu d’un « cœur nouveau » donné à celui ou celle qui désire la réconciliation avec Lui. La Bible nous dit même que d’un « cœur de pierre », dur et fermé, Dieu est capable de faire un « cœur de chair », rempli de son amour, de sa joie, de sa paix : c’est cela la Bonne Nouvelle, l’Évangile que nous sommes invités à accepter.

Bruno Landais et Mario Holderbaum, Église tzigane Vie et Lumière

 

Une espérance pour demain

Toutes les écoles de management vous le confirmeront, le réflexe de la plupart des personnes face au changement, c’est la résistance. Nous sommes attachés « aux choses anciennes », bien que nous nous en défendions. Nous nous méfions des « choses nouvelles », bien que nous nous disions progressistes. Nous avons peur du changement. Pourtant, il suffit de regarder autour de soi, il suffit de se regarder soi, pour comprendre que le changement est permanent. Je ne suis déjà plus celui que j’étais, il y a une seconde. Brutalement, ou imperceptiblement, c’est inévitable, les choses changent en moi et autour de moi.
La question n’est donc pas de savoir si le changement est intrinsèquement bon ou mauvais. La question est de savoir si nous souhaitons être acteur ou spectateur de ce changement. Vu sous cet angle, le changement est porteur de sens. Il est une occasion de transformer le monde pour le rendre meilleur. Il apporte une espérance pour demain. Et même une espérance pour aujourd’hui. Saisissons-la ! Joyeuses fêtes, dans la paix du Christ.

Stéphane Siounath, Secrétaire général, Maison de Santé Protestante de Bordeaux Bagatelle

 

Des mots pour prier

Seigneur, nous te remercions car tu es capable de changer non seulement les circonstances, mais aussi et surtout de renouveler totalement notre cœur, notre être tout entier.
Nous ne voulons pas négliger cette invitation que tu nous adresses, car Tes promesses sont véritables et certaines.
Apprends-nous à nous approcher de toi pour recevoir cette transformation que tu veux opérer en nous.
Merci pour le véritable amour, la vraie paix et la vraie joie que toi seul peux donner, car c’est ce dont notre cœur a réellement besoin.
Amen

Dans la même rubrique...

Emmanuel Macron, investiture ou intronisation ?

Inspirée de la tradition monarchique, l’investiture d’Emmanuel Macron samedi 7 mai, marque une particularité française.

Un contenu proposé par Réforme

Le pouvoir de la religion sur la scène internationale

Pour Azza Karam, secrétaire générale de Religions for peace et conseillère auprès de l’ONU, la consultation du monde religieux est incontournable.

Un contenu proposé par Réformés

Accueil des réfugiés ukrainiens : un défi à relever dans la durée

Dès le début de la guerre, les réactions de la population française se sont portées sur l’accueil des « déplacés » d’Ukraine.

Un contenu proposé par Réveil

Législatives : accord conclu entre LFI et EELV

La France insoumise et Europe Écologie-Les Verts (EELV) ont conclu, dans la nuit du dimanche au lundi 2 mai, un accord pour les élections législatives.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Fédération de l’Entraide Protestante

La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) rassemble 360 associations et fondations œuvrant dans le champ social, médico- social et sanitaire. Reconnue d’utilité publique depuis 1990, la FEP se fixe comme objectif de lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine, pour une société plus juste et plus solidaire. Elle édite la revue Proteste.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast