Laïcité

« Il faut aussi enseigner les faits religieux »

L’étude des faits religieux doit accompagner l’enseignement de la laïcité dans les écoles, selon Philippe Gaudin, directeur de l’Institut d’étude des religions et de la laïcité. Ce paradigme éviterait l’incompréhension et les tensions.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 2 décembre 2021

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Il ne faut pas transformer l’enseignement de la laïcité en «catéchisme», selon Philippe Gaudin, directeur de l’Institut d’étude des religions et de la laïcité (Irel). «Il faut la conjuguer avec l’enseignement du fait religieux», a-t-il déclaré au Figaro le 24 novembre. L’enseignement croisé des deux thèmes aux élèves éviterait l’incompréhension et les tensions. L’objectif est de «comprendre la société. Il ne faut lâcher aucun des deux bouts.»

Ainsi le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a lancé à la rentrée un vaste plan de formation des professeurs et cadres de l’Education nationale. Le programme vise à générer «une laïcité d’intelligence, intégrant l’étude du phénomène religieux» (traditions, dogmes…), explique Philippe Gaudin. L’Irel, dont c’est la mission première, gère cette formation de manière […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Il faut « reconstruire le Temple » !

Un éditorial de Jean-Marie de Bourqueney, directeur de Réforme.

Un contenu proposé par Réforme

Présidentielle : procuration, mode d’emploi

À l’approche du premier tour de l’élection présidentielle, voici un petit rappel sur la procuration.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

La gauche rassemblée autour des Insoumis, bonne ou mauvaise idée ?

La Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES) sous la tutelle de Jean-Luc Mélenchon ambitionne de rassembler toute la gauche. Est-ce une bonne affaire pour les socialistes, les Verts et les communistes ? Revue des détails qui peuvent fâcher. Ou pas.

Un contenu proposé par Réforme

Catholicisme : un nouvel archevêque à Paris

Mgr Laurent Ulrich, jusqu’alors archevêque de Lille, est nommé ce mardi par le pape pour succéder à Mgr Michel Aupetit

Un contenu proposé par Réforme