Il n’y a pas d’âge pour partir en vacances

Il n’y a pas d’âge pour partir en vacances

Deux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes organisent pour ses résidents des voyages dans les Vosges et au bord de la mer.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Publié le 27 août 2019

Lire directement l’article sur Armée du Salut

Agés entre 60 et 85 ans, 12 résidents ont profité des joies de l’été et retrouvé un air de jeunesse !

Pour beaucoup de personnes, l’arrivée en maison de retraite est un moment difficile. Afin de continuer à vivre pleinement, malgré la dépendance, les professionnels des maisons de retraite de la Fondation de l’Armée du Salut organisent durant l’été des séjours de vacances. En route pour les vacances avec la Maison de retraite protestante de Nantes (Loire-Atlantique) et la Résidence Heimelig (Haut-Rhin).

Barbara est animatrice à la Résidence Heimelig, une maison de retraite médicalisée qui accueille 70 personnes âgées dépendantes, en Alsace. Elle a organisé, en juin, pour la première fois un séjour de vacances pour quatre résidents dans les Vosges. Pendant 3 jours, Bernard, 68 ans, Richard, 73, Jean-Marie, 74, et Ernest, 84 ans sont partis s’évader dans les Vosges. Les quatre amis « ont goûté des plats locaux et profité du paysage », a remarqué Barbara. Elle a été épaulée par un soignant, une infirmière et une accompagnatrice éducative et […]

Lire la suite sur Armée du Salut

Sur le même thème

Durant l'été, la fondation maintient son aide alimentaire d’urgence

Durant l’été, la fondation maintient son aide alimentaire d’urgence

Chaque été depuis plusieurs années, l’Armée du Salut fait le choix de continuer à aider les bénéficiaires de l’aide alimentaire.

Un contenu proposé par Armée du Salut
Accompagner au mieux une vie qui s’éteint

Accompagner au mieux une vie qui s’éteint

L’Armée du Salut dispose de dix maisons de retraite médicalisées (Ehpad). Rencontre avec Rodophe Lux, directeur de l’Ephad l’Arc en ciel à Chantilly.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Retraite de rue : « s’ouvrir à sa propre vulnérabilité »

Inspirées de l’Américain Bernie Glassman, penseur spirituel bouddhiste, les retraites de rue font partie d’une « démarche pour se connaître et découvre les autres ».

Un contenu proposé par Armée du Salut

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Armée du Salut

Fondée en 1878 par le pasteur anglais William Booth, l’Armée du Salut est aujourd’hui une structure internationale implantée dans plus de 120 pays et qui rassemble 2,5 millions de salutistes à travers le monde. De la banque alimentaire aux centres d’Accueil d’urgence, l’Armée du Salut contribue depuis plus d’un siècle à faire progresser la dignité de l’Homme.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !