La croix sur le cœur, la tête sous les drapeaux

L’aumônerie d’armée offre un espace d’écoute et de conseils pour tous les militaires qui s’interrogent sur le sens de la vie. Noël Pedreira nous fait découvrir sa mission.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 18 juin 2018

Auteur : Marie Destraz

Lire directement l’article sur Réformés

Sur le quai de la gare de Thoune, le ballet des pendulaires est à son apogée. On distingue à peine les quelques bérets rouges et blousons kaki qui sortent des rangs. Direction Uttigenstrasse 19. L’imposante bâtisse qui abrite, entre autres, les sièges de l’aumônerie et du service psycho-pédagogique de l’armée suisse a vue sur l’Aar. Sur le perron, deux hommes. L’un en chemise à manches courtes, l’autre en pantalon jaune. C’est le printemps, même à l’armée.

Le chef de l’aumônerie de l’armée suisse, Stefan Junger et son adjoint, Noël Pedreira, nous attendent de pied ferme, le sourire aux lèvres. «Vous ne pourrez pas dire qu’à l’armée nous ne travaillons pas après 17h», plaisante le chef, dont l’accent alémanique ne laisse aucun doute sur ses origines. Le ton est donné. Les deux capitaines affectionnent l’humour et brisent nos a priori sur l’institution militaire. Nous apprenons que l’uniforme n’est de mise qu’au contact des militaires.

A la suite des deux gradés, nous gravissons les étages jusqu’à leur bureau. Un tank miniature sous verre nous rappelle que, derrière les sourires, la défense du pays reste une a aire de vie et de mort. Noël Pedreira enfile un vêtement kaki, séance photo oblige. C’est en uniforme que ce Jurassien catholique, ancien agent pastoral, engagé à 90 % par l’armée, nous explique la mission des théologiens en tenue de camouflage. […]

Lire la suite sur Réformés

Sur le même thème

L’aumônerie d’armée, version 2.0

Depuis cette année, en Suisse, des laïcs et des étudiants en théologie pourront être formés pour rejoindre l’aumônerie militaire. Cette ouverture répond aux besoins actuels.

Un contenu proposé par Réformés

Quelle est la place de l’éthique au sein de la Grande Muette ?

Focus sur l'armée française avec Kévin Buton-Maquet, spécialiste de l'éthique de l'institution militaire à la faculté de théologie de Genève.

Un contenu proposé par Réformés

L’éthique dans le feu de l’action

A quoi peut donc bien servir un aumônier militaire au sein de l'armée Suisse ? Il agit comme une boussole et fait figure de Bon Samaritain, créant un espace de paix là où réside la violence.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire