La Fédération protestante de France rencontrera les candidats à la présidentielle

L'objectif de ces rencontres est d'interpeller les candidats notamment sur l'écologie, la précarité, le handicap et l'accueil des migrants.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 23 janvier 2017

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Dès fin janvier, la Fédération Protestante de France (FPF) lancera une série de rencontres avec les candidats à l’élection présidentielle. Objectif, les interpeller sur l’écologie, la précarité, le handicap, l’accueil des migrants et les autres sujets qui comptent particulièrement pour les protestants.

C’est l’annonce faite par François Clavairoly (photo) le 18 janvier, lors de la cérémonie des voeux de la Fédération protestante de France. Celle-ci se tenait à la Cité du Refuge, en présence du Premier Ministre Bernard Caseneuve et du ministre de l’Intérieur et des cultes Bruno Le Roux. […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Recherche : faut-il allonger la durée de vie des embryons humains ?

La durée limite de 14 jours pour cultiver des embryons humains in vitro doit être allongée pour faire progresser les connaissances, recommandent les experts qui fixent un cadre scientifique international pour ce type de recherches.

Un contenu proposé par Réforme

Les chrétiens face au monde du travail

Le monde du travail continue de vivre de nombreuses mutations. Mais il est encore temps de revenir aux fondamentaux. Que nous disent les textes bibliques sur la notion de travail ?

Un contenu proposé par Campus protestant

Une démocratie confinée

Grand spécialiste d’éthique médicale et scientifique, directeur de l’Espace de réflexion éthique et membre de plusieurs instances éthiques, Emmanuel Hirsch livre ici « 37 chroniques pour temps de pandémie ».

Un contenu proposé par LibreSens

Enseigner le fait religieux à l’école : une erreur politique ?

La question de la laïcité à l'école est de celles qui suscitent aisément les passions. Ce livre en est une illustration. Faut-il supprimer le fait religieux de l'enseignement ? Non, bien sûr, mais chacun à sa place : la religion hors des établissements scolaires d’État.

Un contenu proposé par LibreSens