Histoire

La pandémie, une rupture pour l’Occident

Discussion avec Stéphane Tison, maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université du Mans.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 4 mai 2020

Auteur : Camille Andres

Lire directement l’article sur Réformés

Pour la première fois depuis « les trente glorieuses », une maladie cause des morts de masse, arbitrairement – même si, certaines populations sont plus touchées que d’autres. Comment traiter ces décès collectivement ? 

notion de traumatisme collectif s’applique à des populations touchées par la guerre, et a été développée depuis les années 1970. Peut-on parler de traumatisme collectif face aux 174’000 morts (au moins) du Covid-19?

Stéphane Tison: Je pense qu’il est encore un peu tôt pour le savoir. Que cette expérience, dans l’immédiat, constitue une rupture distinguant un avant et un après, oui, cela se dessine dans l’expérience inédite du confinement généralisé. Elle peut individuellement, parce qu’elle renvoie chacun·e à sa propre mort, susciter des troubles pour certaines personnes, en réveillant éventuellement des traumas plus anciens.

Pour parler de traumatisme collectif, il faut que soient réunies plusieurs conditions: qu’une personne ait une expérience d’approche directe et réelle de la mort (pour elle-même, des proches ou par le soin prodigué aux malades qui décèdent). Dès lors, pour qu’il y ait trauma collectif, il faudrait qu’une part notable de la population soit confrontée à cette situation. Cette dimension peut être réelle dans quelques régions plus particulièrement touchées par la pandémie, à Bergame ou à Mulhouse par exemple. Toutefois, et fort heureusement, le deuil n’est pas à ce stade une expérience de masse qui touche l’ensemble d’une […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

En Allemagne, une reprise des offices religieux début mai

Les communautés religieuses allemandes et le gouvernement se sont mis d’accord pour une reprise des offices publics dès le premier week-end de mai.

Un contenu proposé par Réformés

Polémique autour d’un hôpital de campagne à Manhattan

La mise sur pied d’un hôpital de campagne par l’organisation de secours évangélique Samaritan’s Purse a irrité une partie de la population new-yorkaise.

Un contenu proposé par Réformés

Deux poèmes spirituels sur le coronavirus deviennent viraux

Alors que les Américains subissent de plein fouet l’épidémie, ils partagent en masse deux poèmes sur le web.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants