La Réforme protestante contrarie la charité

La Réforme protestante contrarie la charité

« Vous aurez toujours des pauvres avec vous », dit Jésus dans l’évangile de Jean (Jn 12.9). Est-ce à dire que la pauvreté est une fatalité à combattre dans nos sociétés ou que la pauvreté est nécessaire comme faire valoir du don évangélique du riche ?

Un contenu proposé par Fédération de l'Entraide Protestante

Publié le 16 juillet 2017

Auteur : Brice Deymié

Lire directement l’article sur Fédération de l'Entraide Protestante

La question est un peu provocatrice mais elle correspond au débat qu’il y a eu entre théologie catholique et théologie protestante au début de la Réforme au XVIe siècle.  L’Eglise catholique est parcourue dans son histoire par des mouvements en faveur d’un idéal de pauvreté qui ont donné naissance aux Ordres mendiants comme les Franciscains ou les Dominicains qui ne vivaient que de la charité publique.  Jésus et ses disciples étaient pauvres, donc le chrétien qui voudrait être fidèle à sa foi se doit lui aussi d’être pauvre.  En 1328, le Pape inculpe d’hérésie deux franciscains, Guillaume d’Occam et Michèle de Césène, qui affirment que l’argent  empêche de suivre Jésus et que le prélat lui-même se devait  d’être pauvre.

Le pauvre est figure du Christ, que l’on peut ainsi approcher par le don, ce don qui va être en quelque sorte comptabilisé pour le salut de l’âme. L’indigent est une figure essentielle du catholicisme médiéval car il donne à l’économie du don sa […]

Lire la suite sur Fédération de l'Entraide Protestante

Dans la même rubrique...

Bioéthique : les préparatifs des Etats généraux

Une vaste consultation lancée auprès des citoyens sur différents sujets de bioéthique... Et un enjeu de taille pour le Comité consultatif national d’éthique en 2018.

Un contenu proposé par

Noël et les cadeaux

Pour le chrétien, au cœur de la fête de Noël, il y a la naissance de Jésus, incarnation de Dieu dans notre humanité. Pourtant, une tradition vient brouiller les cartes : celle de s’offrir des cadeaux. Un sujet qui a inspiré la rédaction du journal.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Les animaux rois

Défendu de plus en plus farouchement par le véganisme ou encore l’antispécisme, l’animal se voit siéger sur un trône qui ne lui revient pas forcément, si l’on se réfère à la Bible. Parti pris.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Fédération de l’Entraide Protestante

La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) rassemble 360 associations et fondations œuvrant dans le champ social, médico- social et sanitaire. Reconnue d’utilité publique depuis 1990, la FEP se fixe comme objectif de lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine, pour une société plus juste et plus solidaire. Elle édite la revue Proteste.

Derniers contenus du partenaire

Campus protestant