La spiritualité en milieu de soins

La spiritualité en milieu de soins

Le Réseau santé, soins & spiritualités (Resspir) travaille à l’intégration de la spiritualité dans le milieu de la santé. Entretien avec la pasteure Anne-Sophie Dentan-Verseils.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 29 avril 2019

Comment est né Resspir ?

Depuis quelques années, l’intérêt pour la thématique de la spiritualité se développe à l’image de ce que fut, voici trente ans, l’engouement pour la réflexion éthique devenue incontournable dans les colloques, publications et enseignements touchant les soins de santé et la pratique médicale. Signe d’une volonté de restaurer la place de l’humain au cœur des soins, tant celle du ou de la patient·e et de son entourage que celle des professionnels. Dans cet esprit, a été créée en 2011 une collection de petits livrets Soins et spiritualité au Centre international Lumen vitae en Belgique. Les personnes participant à cette collection se sont regroupées dans un comité scientifique. Elles sont issues de Suisse, Belgique, Allemagne, Canada et France. Afin de proposer autre chose qu’une revue, le Réseau santé, soins & spiritualité (Resspir) a été mis en place il y a un an. Aujourd’hui, ce réseau cherche à se développer.

Quel est son objectif ?

L’objectif de Resspir est de promouvoir, au sein de nos sociétés, la compréhension, la reconnaissance et l’intégration de la spiritualité dans les milieux de la santé. Il se déploie en trois axes : sensibiliser les professionnels de la santé à la question du spirituel et du religieux, soutenir les accompagnants spirituels et les aider à approfondir leurs compétences, et enfin sensibiliser les organismes communautaires aux bienfaits d’une intégration de la spiritualité dans les questions sanitaires et les aider à construire des politiques adaptées. Resspir donne ainsi la possibilité de partager des pratiques avec d’autres professionnels de la santé et de l’accompagnement. Il permet de faire connaître des initiatives locales, des savoir-faire, des méthodes ou des outils propres à la pratique des intervenants qui intègrent la dimension spirituelle et/ou religieuse. Il permet également de se faire connaître, de valoriser ce que chacun expérimente et ainsi d’en faire profiter d’autres professionnels. Il propose de mettre les personnes en lien pour des stages, des formations, des simulations de cas cliniques…

Qui sont les accompagnants spirituels ?

L’accompagnement spirituel en milieu de soins est effectué par des personnes habilitées à travailler en milieu hospitalier ou en milieu de soins. Il est donc souhaitable, voire nécessaire, qu’elles reçoivent une formation personnelle et professionnelle à la réalité de l’organisation des soins ainsi qu’au fonctionnement des institutions. Aujourd’hui, dans le monde hospitalier en Europe et en Amérique du Nord, ainsi que dans certains pays utilisant le français, en Afrique et au Moyen-Orient, les personnes exerçant l’accompagnement spirituel en milieu de soins sont majoritairement de traditions chrétiennes. Elles se nomment aumôniers, accompagnateurs spirituels ou accompagnants spirituels, intervenants en soins spirituels, selon les contextes et les pays. Réunies dans des équipes bien souvent œcuméniques et/ou interreligieuses, elles travaillent généralement en lien avec d’autres accompagnateurs religieux externes, issus des communautés religieuses locales.

http://resspir.org/ ; anne-sophie.dentan@wanadoo.fr ;

Sur le même thème

Vaccination : quand la liberté se heurte à la responsabilité

Vaccination : quand la liberté se heurte à la responsabilité

L’épidémie de rougeole nous contraint à plus de responsabilité, aussi bien morale que physique.

Un contenu proposé par

Des plantes à cuisiner… ou bonnes pour notre santé !

L'association Amalura nous apprend à reconnaître les plantes sauvages qui poussent en bas de chez nous, dans la rue.

Un contenu proposé par Radio Oméga
Comment mieux prendre soin de nos aînés ?

Comment mieux prendre soin de nos aînés ?

La France compte 1,5 million de personnes de 85 ans et plus et celles-ci seront 4,8 millions en 2050. Serons-nous capables de les accompagner ?

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !