L'autre deuxième vague : la détresse humaine et sociale
Solidarité

L’autre deuxième vague : la détresse humaine et sociale

Les suites du confinement ne sont pas simples dans les quartiers populaires. Les Fraternités n’ont pas relâché leur mobilisation. Par Christian Bouzy, équipier-pasteur.

Un contenu proposé par Présence

Publié le 29 septembre 2020

Lorsque l’équipe de préparation des débats du foyer, s’est réunie au début du déconfinement, assez vite s’est imposée l’idée qu’il nous fallait proposer des temps
d’échange pour relire collectivement ce que la crise sanitaire avait provoqué en nous et autour de nous.

Certes, nous ne pouvions pas relancer nos traditionnels dîners-débats si nous voulions respecter les gestes barrières. En revanche, nous avons mis en place quatre temps d’échange à des jours et des horaires différents,
en invitant les habitants à s’inscrire.

Les deux premiers groupes ont joué le rôle de « groupe de parole » au sens où chacun.e a pu s’exprimer en confiance sur ce qu’il avait vécu. L’écoute était mutuelle et bienveillante.

Des émotions fortes

Des émotions fortes ont été partagées ; la colère face aux discours de nos gouvernants, la peur d’être soi-même contaminé, la solitude ou la souffrance d’être séparé de ses proches, ou encore le soulagement d’interrompre une course effrénée, le besoin de souffler, la gratitude pour les solidarités manifestées, l’attente d’un sursaut et d’une prise de conscience collective. En revanche, la dernière étape, qui consistait à se projeter pour demain en disant la société que nous voulions construire, a été plus laborieuse et moins développée. Sans doute parce que le temps nous a manqué, ou bien parce la tentation est grande de vouloir refermer la parenthèse ou reprendre notre vie d’avant. On ne peut sous-estimer les nombreuses résistances au changement qui agissent en nous ou dans nos institutions et nos structures économiques et politiques.

Continuer

À mi-parcours de cette expérience, le choix de l’équipe est de programmer pour 2020-2021 des temps de débat qui nous permettront de poursuivre sur les changements que nous sommes prêts à favoriser sur le plan personnel comme sur le plan collectif, une façon de travailler ensemble sur  l’espérance qui nous porte.

Vous pourriez aimer aussi

SOS fracture numérique et détresse administrative !

SOS fracture numérique et détresse administrative !

Le témoignage de Céline Reid, équipière-directrice à la Fraternité de Nantes.

Un contenu proposé par Présence
S'organiser pour ne pas perdre son toit

S’organiser pour ne pas perdre son toit

Le témoignage de Pierre-Olivier Dolino, équipier-pasteur à la Fraternité de la Belle de mai, à Marseille.

Un contenu proposé par Présence

La FEP mobilisée auprès des plus fragiles pendant la crise du Covid

Coup de projecteur sur la mobilisation de la Fédération de l'entraide protestante au moment de la crise sanitaire. Découvrez les différentes actions mises en place.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Présence

Présence est le journal de la Mission populaire évangélique de France. Il paraît 2 à 4 fois par an et propose notamment des nouvelles de 13 « Frats » (lieux d’accueil) du mouvement.
NB : de nombreuses actualités sont également relayées sur le blog Blog pop.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram