Conséquences

Le monde d’après-demain

Le temps du déconfinement est venu, alors je me risque à partager quelques réflexions.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Publié le 8 juin 2020

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur Les blogs de Vincent Miéville

Au début de la crise sanitaire liée au Covid-19, j’avais posté ce message sur Facebook et Twitter, pressentant que ce qui allait circuler sur les réseaux sociaux allait passablement m’énerver :

Je ne suis pas épidémiologiste, je ne suis pas chercheur, je ne suis pas médecin… alors je ne partage pas les « messages urgents » et les « révélations sur ce qu’on nous cache » que je suis incapable de vérifier !!! #Abonentendeur

Et je ne regrette pas de l’avoir fait… parce que mon pressentiment s’est malheureusement confirmé. J’avoue avoir souvent pesté ou levé les yeux au ciel en voyant mes fils Facebook ou Twitter… Je me suis donc forcé à réagir très peu sur les réseaux sociaux, préférant partager ma passion pour le cinéma et les séries ou pour la musique de Bach… Mais le temps du déconfinement est venu, alors je me risque à partager quelques réflexions.

Tout le monde parle maintenant du “monde de demain”, avec ceux qui disent que plus rien ne sera comme avant et ceux qui disent que tout redeviendra exactement comme avant… Je ne suis pas très optimiste pour le monde de demain. Pas tellement à cause d’une éventuelle deuxième vague épidémique du Covid-19 mais pour toutes les conséquences économiques et sociales que la crise entraînera, et qui risque d’accentuer les inégalités et de précariser encore plus ceux qui sont déjà en situation de précarité.

Je m’interroge aussi sur les conséquences à long terme des paradoxes de la période de confinement que nous avons vécue, où il fallait rester chez soi pour sauver des vies, ne pas visiter nos aînés pour les protéger, garder nos distances avec un prochain qui est devenu un danger potentiel pour nous… Je ne suis pas sûr que nos relations sociales en ressortent indemnes, et je crains aussi que les discours qui manipulent les peurs y trouvent un terreau fertile pour leurs fruits nauséabonds.

Je reste perplexe enfin quant au rapport à la mort entretenu dans nos sociétés aujourd’hui. Le décompte quotidien du nombre de décès dûs au Covid-19, tournant en boucle sur les chaînes d’information continue, créait une sorte de fascination / répulsion face à la mort que, pourtant, nous voulons garder à distance (sauf bien-sûr les soignants qui ont dû y faire face dans des conditions souvent difficiles). Nous avons arrêté la moitié de la planète pour contrer l’épidémie, nous avons isolé les aînés de leurs proches, pour les protéger, certes, mais […]

Lire la suite sur Les blogs de Vincent Miéville

Vous pourriez aimer aussi

Rendre compte de notre espérance

D’un certaine façon, l’épître de Pierre nous dit : soyez qui vous êtes ! Assumez votre foi, vos convictions, votre espérance !

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Une Église distancée qui réapprend à se faire proche

Devoir faire Église à distance est une occasion de revoir certains de nos présupposés de ce qui fait l’Église, et de relire Paul avec un regard nouveau.

Un contenu proposé par Réformés
Coram deo Olivétan Breyne Jean-François

Coram Deo : vivre devant Dieu

Les grandes affirmations de la Réforme nous placent chacun devant le but ultime de notre vie. Où est notre essentiel ?

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les blogs de Vincent Miéville

Pasteur de l’Eglise évangélique libre de Toulouse et président de l’Union des Eglises évangéliques libres de France, Vincent Miéville est aussi un blogueur passionné qui partage ses écrits sur quatre sites internet : Le cinéma de Vincent (critiques de film), Le blog de KerouVim (critiques culturelles plurielles), Blog-notes de Vincent (réflexions, questions, avis en lien avec l’actualité… ou pas !), Les prédications de Vincent.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast