Pape François
Catholicisme

Le Pape François salue les femmes consacrées, « irremplaçables » dans l’Église

Le lundi 11 octobre, le Pape François s’est adressé aux Sœurs de la charité de sainte Jeanne-Antide Thouret qui participent au chapitre général de la congrégation. L’événement se déroule actuellement à Rome juqu’au 15 octobre.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 13 octobre 2021

Auteur : Camille Verdi

Reçues par le Pape François dans la Salle Clémentine du Palais apostolique de Rome lundi 11 octobre, les sœurs de la charité de sainte Jeanne-Antide Thouret participent jusqu’au 15 octobre au Chapitre général qui leur est dédié. À cette occasion, le Saint-Père a qualifié la présence des femmes consacrées comme étant « irremplaçable » au sein de l’Église, selon zenit.org. Le Chapitre coïncidant avec le début du Synode, le Pape François a rappelé l’engagement fort de l’Eglise à la synodalité, cette dernière étant « un stimulant fort également pour les Instituts de vie consacrée ».

Jeanne-Antide, la bienheureuse

La Congrégation des sœurs a été créée en 1799 à Besançon, puis en Suisse, en Savoie et en Italie par Jeanne-Antide Thouret, dont l’histoire est racontée par le jésuite Paul Bernard dans l’ouvrage La Bienheureuse Jeanne-Antide Thouret, publié en 1926. Aujourd’hui, la Congrégation existe dans trente pays répartis en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique. Le Pape François a ensuite comparé l’importance des Sœurs aux femmes qui ont suivi Jésus et les apôtres. « J’aime à penser que vous, les femmes consacrées, êtes une extension de la présence féminine qui a marché avec Jésus et avec les Douze, partageant la mission et apportant votre contribution particulière » a-t-il déclaré, selon Vatican News. Et le Pape de préciser le rôle de la sollicitude Marthe et de l’écoute de Marie, « deux disciples qui ont eu une place très importante dans la vie de Jésus et des Douze, comme nous pouvons le voir dans les évangiles ».

La sollicitude et le « souci des pauvres » avant toutes choses

En ce qu’elles contribuent hautement au « cheminement de toute l’Eglise », les sœurs se doivent de suivre la voie de la sollicitude, de la charité et du « souci des pauvres », explique le Saint-Père, c’est-à-dire en « suivant l’exemple des saintes sœurs Marthe et Marie de Béthanie ». « Cela édifie l’Église, la fait marcher dans la voie du Christ qui est la voie de la charité », comme le « style de Dieu », fait de « proximité, tendresse et compassion ».

Dans la même rubrique...

L’habit ne fait pas le…

Regards et paroles de mannequin, styliste, pasteur sur la beauté, l’apparence et l’habit, l’armure que l’on se donne et celle que l’on rejette.

Un contenu proposé par Forum protestant

Une rencontre qui libère

En prison, les rencontres passent par l’attente. Du matin au soir il faut patienter pour que l’on vous ouvre la cellule.

Un contenu proposé par Aumônerie protestante des prisons

Fin de la trêve hivernale : la FAS s’inquiète de la reprise des expulsions

C’est la fin de la trêve hivernale. Depuis le 1er avril, les ménages peuvent être de nouveau expulsés. Nathalie Latour, directrice générale de la Fédération des Acteurs de la Solidarité, partage ses inquiétudes sur la reprise de ses expulsions et partage les solutions pour éviter ces situations dramatiques.

Un contenu proposé par Réforme

Religions, laïcité… Que veut la Nupes ?

Le 19 mai, la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) était réunie pour dévoiler son « programme partagé » de gouvernement.

Un contenu proposé par Une plume et des gens