Evolutions

Le « sans alcool », indice de changements sociétaux

Les succédanés d’alcool représentent un marché en plein essor. Elles interrogent en particulier une culture très enracinée, y compris religieusement.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 1 février 2022

Lire directement l’article sur Réformés

C’est en juillet 2021 que Luca Santos se lance dans le négoce de boissons sans alcool. L’été se passe bien et, à l’automne, son chiffre d’affaires décolle. Pour le jeune entrepreneur de Neuchâtel qui a vu ce marché exploser à l’étranger, la pandémie et le confinement ont été des accélérateurs, «l’occasion pour beaucoup d’entrepreneurs de se lancer dans des innovations». Et les consommateur·trices ont suivi: après dix ans de hausse régulière, le «sans alcool» a bondi dès 2020.

La gamme des produits s’est aussi diversifiée: les bières sans alcool sont plus nombreuses «et leurs goûts sont carrément meilleurs», il existe désormais une série de vins, et même des «spiritueux», comme le gin sans alcool. Peut-on d’ailleurs encore parler de «gin»? «Il n’y a pas d’éthanol. Juste de l’eau, du sucre, du potassium, du sodium et des arômes. Mais, pour ce qui est des dénominations, la guerre n’est pas aussi intense dans ce secteur que dans le véganisme…» sourit Luca Santos.

Cette guerre n’a peut-être tout simplement pas encore commencé, tant le marché du «sans alcool» est jeune et peu structuré.

Il regroupe une série de produits très différents: jus de plantes (des plus bio aux boissons bourrées de sucres et de colorants), ou […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

Des rites pour répondre au plus grand nombre

Les Eglises et les ministres doivent répondre aux demandes d’une société qui se diversifie.

Un contenu proposé par Réformés

Quand la cérémonie se construit ensemble

A Genève, deux pasteures ont une conviction : il faut construire chaque cérémonie avec les personnes concernées, en incluant leur langage.

Un contenu proposé par Réformés

En Suisse, une pasteure sort la tronçonneuse

Une pasteure alémanique a décidé de scier une vieille chaire d’église pour en faire une table autour de laquelle elle souhaite inviter les jeunes de sa paroisse.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast