Environnement

Les chrétiens en marche pour le climat

De nombreuses associations chrétiennes, dont A Rocha et la FPF, appellent les chrétiens à rejoindre la marche pour le climat du 12 mars 2022. Plus de 120 rassemblements sont déjà prévus dans toute la France.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 11 mars 2022

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Les chrétiens de l’Hexagone sont appelés à se mobiliser pour le climat. Si la guerre en Ukraine renvoie médiatiquement la campagne présidentielle au second plan, l’événement Look Up vise pourtant à interpeller les douze candidats en lice quant à l’urgence climatique. La marche pour le climat se déroulera partout en France le samedi 12 mars.

Plus de 470 organisations ont en effet répondu à l’appel. Parmi elles, des associations chrétiennes telles qu’A Rocha, Chrétiens unis pour la Terre, le mouvement du Christianisme social, Eclaireuses et Eclaireurs unionistes de France, l’Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL) ou encore la Fédération protestante de France (liste non-exhaustive). 126 lieux de rassemblements ont déjà été créés sur […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Présidentielle : les règles de la campagne officielle

Depuis le lundi 28 mars, la campagne officielle pour le premier tour de l’élection présidentielle a débuté avec un certain nombre de règles strictes.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Procès des attentats du 13-Novembre : nouvelle suspension à cause du Covid

Le 6 mai, un accusé a été testé positif au Covid-19, reportant ainsi l’audience qui ne pourra reprendre que le 17 mai prochain.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Macron proclamé élu président, accord LFI-EELV pour les législatives… Les 5 infos marquantes de l’actualité politique

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume l’actualité politique de la semaine écoulée.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Présidentielle : la victoire en mezzo voce d’Emmanuel Macron

Le discours d’Emmanuel Macron dimanche 24 avril, sur fond d’Hymne à la joie, n’a pas donné d’indications définitives sur le prochain quinquennat, sauf qu’il semble vouloir “la jouer plus modeste”.

Un contenu proposé par Réforme