Assemblée plénière - évêques - Lourdes
Assemblée plénière

Les évêques s’entourent de fidèles en situation de précarité pour réfléchir au lien entre précarité et écologie

Des personnes en situation de précarité participent à l’Assemblée plénière des évêques, à Lourdes. Laïcs et ecclésiastiques plancheront ensemble sur le thème de l’écologie. Une occasion pour les fidèles de se sentir pleinement intégrés à la communauté catholique.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 3 novembre 2021

Auteur : Camille Verdi

Il y a deux ans, l’assemblée plénière des évêques de France s’ouvrait à des laïcs. Ils étaient alors 200 à avoir été conviés au lancement d’une réflexion sur l’écologie et l’encyclique Laudato si’. Depuis mercredi 3 novembre, c’est une quarantaine de personnes en situation de précarité qui assistent à la poursuite des travaux engagés autour de la thématique clameur de la Terre, clameur des pauvres, indique La Croix.

Les participants témoigneront du lien entre précarité et écologie. Pour ce faire, ils ont planché durant deux mois pour préparer leur intervention. Venue du Var, Gisèle entend “défendre la place des pauvres. (…) Beaucoup de précaires sont oubliés des paroissiens. Nous sommes toujours au fond de l’église, nous n’osons pas nous mettre devant. Nous sommes jugés, etc.”, décrit celle qui dénonce l’évitement “insupportable” auquel s’adonnaient certains fidèles de son ex-paroisse au moment d’échanger la paix du Christ.

Des “fiches supports”

Son changement de paroisse a été bénéfique. À Cotignac, elle a été intégrée sans problème. On lui a même proposé de jouer le rôle de Marie, lors de la veillée de Noël, et son fils a commencé le catéchisme. “Pouvoir être intégrés, c’est tout ce que nous demandons”, commente-t-elle. Pas inquiète à l’idée de s’adresser pour la première fois à des évêques à l’occasion de l’assemblée plénière, elle explique au quotidien avoir préparé ce moment. Lors de séances organisées par Le Puits, un groupe de parole né d’un partenariat entre le Secours catholique et l’union diaconale du Var dans le but de parler de la précarité en milieu rural, Gisèle a préparé des “fiches supports”. Elle y aborde différents sujets.

À Lourdes, trois thèmes seront discutés par les évêques et les fidèles : la situation de précarité, le vivre-ensemble dans la “maison commune”, ainsi que le lien entre écologie et précarité. Des sujets qui parlent aux invités de l’assemblée plénière, “fiers” d’être associés à ce rendez-vous, indique Dominique Christophe, l’accompagnateur du groupe du Puits. “Lorsqu’ils ont voté pour décider d’aller à Lourdes ou non, ils ont répondu ‘oui’ à l’unanimité”, ajoute-t-il. Pour eux, être reconnus comme fidèles à part entière est plus important encore que les questions environnementales, dont ils ont bien conscience. “Nous voulons être entendus. Les pauvres ont leur place dans l’Église”, rappelle Amélia, également du voyage. Faute de moyens suffisants, la Toulonnaise ne peut pas, par exemple, manger aussi sainement qu’elle le souhaiterait. Quant à Jean-Pierre, il vit avec 80 euros à peine par semaine. “L’écologie, j’en entends parler, mais j’oublie”, confirme-t-il au quotidien. Désireux d’“ouvrir les églises aux pauvres”, le célibataire avoue que la solitude lui “pèse beaucoup. À l’église, c’est pareil, je suis à part. Cette situation est douloureuse”.

“Les premières victimes de tous les dérèglements écologiques”

“Les personnes en situation de précarité sont les premières victimes de tous les dérèglements écologiques auxquels nous sommes confrontés”, commente Pascal Balmand, chef de projettransition écologique et écologie intégrale” à la Conférence des évêques de France. Aussi, il lui semble essentiel de “se rappeler que les personnes en situation de précarité peuvent nous apporter des pistes pour trouver d’autres façons d’habiter le monde”.

Dans la même rubrique...

Les élections dépassent le pré carré évangélique

En temps de crise, les élections révèlent des enjeux cruciaux et les chrétiens sont aussi concernés.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Procès des attentats du 13-Novembre : le retour des parties civiles

Lundi 2 mai, l’audience a repris et une centaine de parties civiles doivent, à partir de mercredi, témoigner à tour de rôle, chaque jour, jusqu’au 12 mai.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Covid-19 : une solidarité familiale pendant la crise

D’après l’Insee, trois quarts des personnes ayant eu besoin d’aide ont sollicité leur entourage et, parmi elles, 94% l’ont obtenue.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Manifestations du 1er mai, guerre en Ukraine, mort de Régine… Les 5 informations à retenir du week-end

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume l'actualité du week-end écoulé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast