Interview

« Les femmes sous-évaluent tout, y compris leur propre salaire »

À Genève, Aurore Bui est à la tête de Softweb, réseau d’innovation sociale, en charge notamment de faciliter les projets d’entreprises des femmes migrantes qualifiées.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 28 septembre 2020

Lire directement l’article sur Réformés

Pour ces personnes aux situations très diverses, le chemin de l’indépendance s’avère complexe.

Qui sont les femmes qui se tournent vers Softways ?

Aurore Bui : Nous travaillons avec des femmes migrantes qualifiées. Souvent, en raison des barrières à l’emploi, après deux ans en Suisse sans réussir à décrocher un poste, elles se tournent vers l’entrepreneuriat. C’est pour elles un plan B. Ce qui ne signifie pas qu’elles ne sont pas de « vraies entrepreneures ». Simplement, elles sont dépourvues des atouts classiques nécessaires à ce métier : un réseau et un certain niveau de confiance en elles.

Pourquoi la migration affecte-t-elle la confiance en soi ?

Ce sont des personnes qui ne sont pas reconnues. Les difficultés pour obtenir l’équivalence d’un diplôme provoquent une perte de confiance en soi. Une spirale négative se met alors en place. Et ces difficultés sont phénoménales pour des professions extrêmement qualifiées, par exemple avocat ou médecin. Parmi ces derniers, certains se sont retrouvés aides-soignants pour ne pas devoir refaire tout leur cursus de formation… De même, si on vous répète douze fois que votre profil n’est « pas adapté au poste », vous finissez par douter de vous. D’une manière générale, la migration est un moment de rupture : on quitte un confort, on se retrouve sans terreau familial, face à la solitude, contrainte d’apprendre les codes d’une autre  […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

Rachel Freier, une tornade dans la communauté ultra-orthodoxe

La réalisatrice américaine Paula Eiselt a consacré un documentaire à Rachel Freier qui brave les lois patriarcales de la communauté juive hassidique de son quartier de Borough Park, à Brooklyn.

Un contenu proposé par

En septembre, une conférence autour de « Dieu est-il sexiste ? »

S’adressant autant aux hommes qu’aux femmes, cette journée désire stimuler une réflexion au sein de l’Église et de la société sur la question de la justice de genre.

Un contenu proposé par Servir ensemble

Le nonce apostolique répond aux femmes de « Toutes Apôtres ! »

Parmi les sept femmes candidates à des postes à responsabilité au sein de l’Eglise catholique, quatre ont été contactées par l’ambassadeur du Vatican en France.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram