L’éthique dans le feu de l’action

A quoi peut donc bien servir un aumônier militaire au sein de l'armée Suisse ? Il agit comme une boussole et fait figure de Bon Samaritain, créant un espace de paix là où réside la violence.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 4 juin 2018

Auteur : Marie Destraz

Lire directement l’article sur Réformés

Qu’on se le dise tout de suite, je n’ai pas fait l’armée. Cela ne m’empêche pas d’avoir un avis et de m’être prononcée dans les urnes en 2013 sur l’initiative contre l’obligation du service militaire, d’ailleurs vivement balayée par le peuple. Je garde une curiosité toute particulière pour l’institution militaire, qui, de fait, conserve sa part de mystère.

J’en ai entendu des récits d’école de recrues et de cours de répétition, narrés par la gente masculine avec une certaine erté ! Dans leur bouche, le passage par la caserne est «formateur». On l’assimile à une école de vie, un apprentissage de l’autorité et de la vie en communauté. Il n’empêche que je m’étonne à chaque fois de l’engouement qui entoure ces souvenirs vécus la mitraillette en bandoulière.

Bien sûr, les conflits armés paraissent bien loin de nos places d’armes, coiffées d’une neutralité tout helvétique. Mais en s’enrôlant dans l’armée, les jeunes recrues acceptent de servir leur pays, autant que l’éventualité de tuer ou d’être tué. Avec application, les soldats répètent les gestes, exécutent les ordres, se préparant ainsi au pire. Sous l’uniforme, reste cependant l’humain, et son libre arbitre. Ménager une place à l’éthique, serait-ce se condamner à la faiblesse?

L’armée tient en estime la réflexion des soldats. En développant une cohésion de groupe au sein de la troupe, elle veut garantir un minimum d’humanité au soldat. Mais celui-ci peut s’y perdre. L’institution militaire inclut alors dans ses rangs, sous le grade de capitaine aumônier, des théologiens. Comme une boussole à glisser dans le paquetage de chacun des soldats. […]

Lire la suite sur Réformés

Sur le même thème

L’aumônerie d’armée, version 2.0

Depuis cette année, en Suisse, des laïcs et des étudiants en théologie pourront être formés pour rejoindre l’aumônerie militaire. Cette ouverture répond aux besoins actuels.

Un contenu proposé par Réformés

Quelle est la place de l’éthique au sein de la Grande Muette ?

Focus sur l'armée française avec Kévin Buton-Maquet, spécialiste de l'éthique de l'institution militaire à la faculté de théologie de Genève.

Un contenu proposé par Réformés

La croix sur le cœur, la tête sous les drapeaux

L’aumônerie d’armée offre un espace d’écoute et de conseils pour tous les militaires qui s’interrogent sur le sens de la vie. Noël Pedreira nous fait découvrir sa mission.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire