Réflexion

Macron et la démocratie contre-représentative

Notre président a inventé le tri-camérisme : on discute désormais les problèmes trois fois au lieu de deux, selon Yves Buchsenschutz.

Un contenu proposé par Forum protestant

Publié le 25 janvier 2021

Auteur : Yves Buchsenschutz

Lire directement l’article sur Forum protestant

Pour Yves Buchsenschutz, tout se passe comme si, du Grand débat national à la Convention citoyenne pour le climat, il fallait désormais, dès que se présente une question sensible, réunir des «conventions d’opportunité constituées de citoyens dits représentatifs assistés d’experts qui eux sont soigneusement sélectionnés et orientés». Tout en appelant à défendre le régime représentatif lorsqu’il est directement attaqué par les partisans d’un président américain en fin de mandat.

En pleine nuit, la semaine dernière, lors de la nuit du Capitole, notre président Emmanuel Macron a considéré comme nécessaire de faire un communiqué à la télévision devant les trois drapeaux réunis des USA, de l’Europe, et de la France (1).

L’essentiel de son message: la démocratie représentative a été bafouée cette nuit-là dans ce que l’on considérait jusqu’à maintenant comme la première démocratie du monde, sinon modèle du moins exemple. Il a non seulement condamné fermement l’irruption sauvage des partisans de Donald Trump dans le Capitole à Washington et leur comportement, mais encore affirmé que la France soutiendrait envers et contre tout l’État de droit et cette forme de gouvernement, aux États-Unis bien sûr, mais encore dans le monde en général, et en France, bien entendu. Il était clair qu’à ses yeux, l’ensemble de ses mécanismes étaient non-discutables.

Et pourtant, «en même temps», Emmanuel Macron ne s’est sorti de la crise des Gilets jaunes qu’en faisant des concessions à la démocratie directe: à l’époque, il a fait l’effort, louable à première vue, de rencontrer des Français, de parler avec eux, de les écouter, de leur répondre, sous la forme du Grand débat national (2). Pourquoi pas? Cela n’a pas complètement déminé la situation mais y a […]

Lire la suite sur Forum protestant

Vous pourriez aimer aussi

La Fontaine : se souvenir toujours de la dignité de l’homme

La Fontaine est "un auteur qui, bien loin d’être un écrivain de fables pour enfants" porte les "valeurs d’humanisme avec un certain panache".

Un contenu proposé par Forum protestant

Une théologie animale pour un changement de relation

Rodolphe Blanchard-Kowal en dresse un bref historique avant de résumer ses concepts et ses conséquences éthiques.

Un contenu proposé par Forum protestant

La laïcité en question : la fin d’un consensus ?

Dans cette conférence donnée à l’IPT Montpellier, le président de la Fédération protestante de France , François Clavairoly analyse les évolutions récentes de la laïcité en France.

Un contenu proposé par Forum protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Forum protestant

Forum protestant est un cercle de réflexion d’intellectuels initié par le philosophe Olivier Abel qui a pour ambition de faire entendre la voix des protestants sur les sujets qui traversent la société française. Ses thématiques de travail sont multiples : économie, médecine, éthique, écologie ou vivre ensemble. Il organise une convention annuelle à l’automne.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants