Comprendre

Ne pas oublier que la laïcité valorise l’altérité

Partiellement incomprise, la laïcité est pourtant une porte vers la compréhension de l’autre, cette altérité chère aux protestantismes.

Un contenu proposé par Le Protestant de l'Ouest

Publié le 26 janvier 2021

Auteur : Élisabeth Renaud

Lire directement l’article sur Le Protestant de l'Ouest

Certaines organisations chrétiennes militent pour que le fait religieux soit au centre de l’espace public et fonde la Nation sur les traditions séculaires. Elles promeuvent une vérité absolue de la foi et ont été rejointes en cela par des mouvements musulmans.
Une autre conception revendique cette vérité exclusive au nom de la science, des techniques et du savoir, qui doivent fonder toute décision politique. Ces deux conceptions révèlent une incompréhension de ce qu’est la laïcité.

Favoriser l’unité

En séparant l’État des organisations religieuses ou philosophiques, la laïcité « à la française » travaille à l’unité de la société. Reconnaître les traditions du peuple sans avoir à valider les croyances qui les ont inspirées, permet en effet d’affirmer une neutralité susceptible de rassembler. En dégageant l’espace public d’enjeux de croyances ou d’idéologies, la laïcité reconnaît également une liberté d’intelligence où chacun peut analyser, exercer un jugement ou un discernement. Cela favorise le dialogue social au-delà des différences de pensée ou de culture. Enfin, dans la mesure où les convictions de chacun ont un égal statut aux yeux de la loi, la laïcité valorise l’altérité : chacun peut reconnaître l’autre comme différent ET légitime.

L’altérité, un gros mot oublié

Pour le protestantisme qui prône la conscience de l’altérité en proclamant un Dieu « tout autre », toujours différent de ce qu’on imagine, la laïcité peut être un bien précieux. Le mal qui la ronge s’appelle aujourd’hui le manque d’éducation.
Depuis un demi-siècle, Françoise Dolto ou les nouvelles pédagogies scolaires nous ont appris que l’éducation se veut souvent apprenante, ouverte à l’autre et humaniste. Les résultats sont spectaculaires. Dans les […]

Lire la suite sur Le Protestant de l'Ouest

Vous pourriez aimer aussi

Allô pasteur ?

Le premier confinement a inspiré à notre pasteur, Nicolas Geoffroy, une idée toute simple : organiser un temps de prière et d’échange par conférence téléphonique le dimanche matin.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Bientôt une rencontre en ligne pour échanger sur le culte

Le service national de catéchèse de l’Epudf ouvre l’année les 5 et 6 février avec le webinaire national caté : « Culte pour tous et tous au culte ».

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Les modules de formations sur Théovie reprennent en 2021

Suite au succès de l’an passé, la région Ouest vous propose de nouveau des formations Théovie par Internet.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Protestant de l’Ouest

Lancé le 1er juillet 2020, le site web Le Protestant de l’Ouest a pris le relais de Protestant de l’Ouest, mensuel de l’Église protestante unie de France (EPUdF). Sa mission reste inchangée : promouvoir la pensée protestante, former, informer, échanger et transmettre le message du Christ.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants