« Nous devons changer d’imaginaire »

« Nous devons changer d’imaginaire »

Et si si l’un des premiers moyens de retrouver un « bien commun » ne serait pas d’abord de changer notre regard et de construire des institutions « qui ne soient pas humiliantes » ?

Un contenu proposé par Forum protestant

Publié le 6 mai 2019

Auteur : Olivier Abel

Lire directement l’article sur Forum protestant

Intervenant lors de la 6e Convention du Forum à Nîmes dont il a été l’un des organisateurs, Olivier Abel revient sur les multiples fractures dont souffre notre société.

« Nous fracturons »

Je voulais récapituler un certain nombre de remarques assez disparates. Ça ne construit pas tellement un discours, ce sont des touches, des choses que j’ai repérées : la croissance simultanée du meilleur et du pire, le bon grain et l’ivraie qui poussent ensemble … On a du mal à les séparer mais c’est vrai qu’on éprouve du découragement ou qu’on éprouve de l’espérance, il y a bien les deux en même temps. L’effroi nous vient d’abord d’un sentiment de fracture qui, de proche en proche, défait le lien social, les sociétés. Hamit Bozarslan me disait il y a 6-7 ans : « Ce ne sont pas les États qui se défont, ce sont les sociétés ». Il décrivait ce qui était en train de s’opérer dans tout le Proche-Orient et qui se poursuit. Il y a aussi la fracture qui sépare de plus en plus le Nord du Sud qui est aussi une fracture qui sépare nos vieilles sociétés du statu-quo des sociétés émergentes. Ces sociétés émergentes sont puissantes, extrêmement puissantes, extrêmement dangereuses parce qu’elles ne rencontrent pas pour le moment de limites à leur puissance. On essaye de les casser mais on n’y arrive pas : ni économiquement, ni autrement … On n’y arrivera pas, ce n’est pas si facile … On a beaucoup méprisé la Turquie et ce qui arrive actuellement, c’est que la société turque a été réarmée par notre mépris. Erdogan est une réponse à notre mépris, il faut qu’on le sente. Il y a aussi la fracture entre l’humanité et la planète. Une humanité qui grandit démographiquement, une planète qui a ses limites, ses ressources qui se réduisent à tout point de vue, sa biodiversité, ses équilibres … Nous fracturons, nous continuons à fracturer […]

Lire la suite sur Forum protestant

Sur le même thème

« Une politique de rejet et une politique d’hostilité »

« Une politique de rejet et une politique d’hostilité »

Sommes-nous en face d’une crise migratoire ? Le prise de parole de Christophe Deltombe, président de la Cimade.

Un contenu proposé par Forum protestant
« Sortons notre société de l’ingratitude »

« Sortons notre société de l’ingratitude »

Lors de son intervention, qui a clos la 6e Convention du Forum protestant, Georgina Dufoix a rappelé l’importance et la « place » que peut prendre la société civile dans l’action politique.

Un contenu proposé par Forum protestant

« Notre part dans la fabrique des précarités »

Dans le cadre de la convention 2018 du Forum protestant, Marie Orcel alerte sur la fragilité des petites associations protestantes face à « l’ogre des procédures, des normes et des taxes » et au désengagement de l’État.

Un contenu proposé par Forum protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Forum protestant

Forum protestant (anciennement Forum de Regardsprotestants) est un cercle de réflexion d’intellectuels initié par le philosophe Olivier Abel qui a pour ambition de faire entendre la voix des protestants sur les sujets qui traversent la société française. Ses thématiques de travail sont multiples : économie, médecine, éthique, écologie ou vivre ensemble. Il organise une convention annuelle à l’automne.

Derniers contenus du partenaire